Retrouvez cet article sur en-marche.fr

150 propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat : une innovation démocratique majeure !

23 juin 2020 - Après neuf mois de travail, les 150 Françaises et Français de la Convention Citoyenne pour le Climat ont rendu leurs 150 propositions. La République En Marche salue cette réflexion collective inédite, voulue par Emmanuel Macron.

Décidée par le président de la République, la Convention Citoyenne pour le Climat est une expérience démocratique inédite et unique par son ampleur : 150 Français tirés au sort, représentatifs de la population française, ont consulté des experts et travaillé en groupes thématiques pour proposer des mesures concrètes contribuant à la réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale.

Près de 150 propositions ont été débattues et adoptées ce week-end. Certaines seront traduites sous forme d’articles de loi. D’autres devront être approfondies notamment pour des questions de conformité à la Constitution. Par ailleurs, le Parlement, en tant que pouvoir législatif pourra modifier ou amender les propositions de la Convention qui lui seraient soumises. Enfin, comme l’avait indiqué le président de la République certaines mesures pourront être soumises à un référendum.

La République En Marche, qui avait contribué aux réflexions des citoyens de la Convention (en savoir plus), réaffirme aujourd’hui sa volonté de voir leurs propositions faire l’objet d’une application réglementaire, être soumises au vote du Parlement et/ou à l’approbation des Français, par exemple à l’occasion d’un référendum à choix multiples.


Lire aussi - “Nous voulons aller encore plus loin et encore plus vite afin d’agir face à l’urgence écologique”

Ce serait là un processus inédit qui réunirait pour la première fois démocratie participative, représentative et suffrage universel direct. Cette innovation démocratique majeure initiée par le président de la République sur proposition de notre Mouvement à l’issue du Grand débat national doit être pérennisée. À cet égard, dans le cadre de son travail sur l’après-crise, La République En Marche réfléchit à la mise en place de nouvelles conventions citoyennes sur des questions de société.

Reconstruire Ensemble : retrouvez notre réflexion pour la transition écologique