Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Municipales : nos 300 projets qui marchent !

16 janvier 2020 - Notre Mouvement lance aujourd’hui un objet inédit intitulé “Le meilleur pour nos communes” : un recueil de 300 projets qui marchent et de 12 idées emblématiques qui serviront à irriguer les programmes de nos candidat(e)s aux élections municipales.

Depuis plusieurs mois, notre Mouvement élabore un recueil des 300 projets qui marchent avec pour objectif de bâtir le progressisme municipal à partir de projets concrets. Pour identifier ces projets et sélectionner 12 idées emblématiques, nous sommes allés à la rencontre de porteurs de projets, nous avons consulté nos adhérent(e)s, nos député(e)s, échangé avec des élus locaux et mis à contribution nos candidat(e)s et cadres du Mouvement. Il s’agit donc d’un travail collectif et de terrain que nous publions aujourd’hui.

Des cantines 100% bio grâce à nos agriculteurs, c’est possible !
Pour un droit de regard des habitants sur le budget de leur ville
Nos propositions pour accompagner les maires contre les communautarismes
Donnons les moyens aux communes de réussir leur transition écologique
Handicap : dans nos communes aussi nous sommes tous concernés, tous mobilisés


Nous sommes partis d’un constat, notre pays meurt de ne pas regarder ce qui marche. Les Français(e)s agissent et innovent pour trouver des solutions aux défis du quotidien, dans les villes comme dans les territoires ruraux : des écoles forment les enfants aux gestes écologiques, des personnes âgées logent des étudiants, on construit des maisons d’accueil pour mères célibataires...Toutes ces idées et ces projets peuvent être utiles à de nombreuses communes.

« La première exigence des progressistes c’est de regarder la France telle qu’elle est, de nommer les problèmes sans détour mais aussi de regarder ce qui marche. »
Stanislas Guerini, Délégué général

Notre document propose un cap et des grandes lignes pour dessiner la commune de demain. Il s’agit de définir ce que doivent être les priorités d’un maire En marche pour répondre aux attentes de nos concitoyens.

  • QU’EST-CE QU’UN MAIRE EN MARCHE ?

Le maire En Marche mène une transition écologique concrète et juste. Il porte des projets précis, comme ceux qui figurent dans ce recueil, avec des échéances claires et réalistes : mieux manger, mieux consommer, mieux respirer, mieux se déplacer, mieux habiter, etc. Le maire En Marche fait du changement climatique une opportunité pour tous, sans réduire les libertés et associe les citoyens, les entreprises et les associations pour transformer nos modes de transport, nos modes de production et nos modes de consommation.

Le maire En Marche tient la promesse du vivre mieux. Le maire En Marche tient la promesse du vivre mieux. Pour cela, il met l’accès aux droits réels au coeur de son action (logement, école, sport, culture et loisirs) en donnant la priorité à nos enfants et à nos jeunes. Il améliore l’attractivité de son territoire pour créer des emplois, l’offre de mobilité pour lutter contre l’assignation à résidence et conjugue lien social et attractivité économique pour donner une chance d’émancipation à chacun et chacune.

Le maire En Marche ne transige pas sur les valeurs républicaines. Il participe à retisser une confiance collective et réciproque : en construisant des services publics au plus près des habitant(e)s, en bâtissant de nouvelles solidarités, en incitant les citoyens à s’engager. Porter le progressisme au niveau municipal, c’est combattre les incivilités, renforcer la sécurité quotidienne, promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, défendre la laïcité et lutter contre les dérives communautaires qui excluent.

Le maire En Marche change de méthode pour changer les choses. Le maire En Marche devra être exemplaire et associera véritablement les habitant(e)s en leur donnant les moyens de réaliser leurs projets. Il évaluera régulièrement ce qui marche et ne marche pas et travaillera au-delà de la commune pour construire une politique locale en dialoguant avec l’ensemble des acteurs du territoire.

  • 12 IDÉES EMBLÉMATIQUES POUR CHANGER NOS COMMUNES

Parmi ces 300 projets, 12 idées sont emblématiques de ce que nous voulons pour nos communes. Chaque idée est portée et incarnée par un(e) candidat(e) à l’instar d’Emilie Chalas à Grenoble qui porte le projet de lancer le programme « Aux arbres citoyens ! », planter 50 000 arbres, autant que Grenoble compte de jeunes de moins de 25 ans, Denis Thuriot à Nevers, qui envisage de payer le permis de conduire à des jeunes qui donnent de leur temps à la collectivité en veillant sur des personnes âgées ou encore Benoist Pierre à Tours qui souhaite passer contrat gagnant-gagnant avec les agriculteurs de son territoire : l’abandon ou la forte réduction des substances chimiques en l’échange de débouchés dans les cantines de Tours.

« Mener une campagne municipale, c’est s’engager dans un projet pour sa ville qui ne peut ressembler à aucun autre. »
Stanislas Guerini, Délégué général

Ce document ne forme pas un programme national, ce qui n’aurait pas de sens dans une élection qui relève d’enjeux locaux. Mais il est en phase avec les valeurs défendues par notre Mouvement et doit nous permettre de porter nos idées et de les faire gagner dans chaque commune.