Retrouvez cet article sur en-marche.fr

#FranceLGBT+ : pour une égalité concrète et effective !

14 octobre 2020 - Le Gouvernement lance cette semaine un nouveau plan d’actions à destination des personnes LGBT+. Des mesures qui touchent tous les domaines de la vie : de la sphère familiale, en passant par l’école, le travail ou la santé.

55% des personnes LGBT+ ont subi des actes anti-LGBT+ au cours de leur vie. “Ces inégalités existent. Elles peuvent être corrigées en y mettant des moyens et de la détermination”, a expliqué la Ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances.

Conçu de manière interministérielle et en lien avec les associations LGBT+, le plan présenté aujourd’hui par Elisabeth Moreno repose sur 4 axes :

  • La reconnaissance des droits des personnes LGBT+ avec notamment l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires mais aussi la lutte contre de nouvelles législations LGBT-phobes, y compris au sein de l’Union européenne.

  • Le renforcement de leur accès aux droits. Il s’agit, entre autres, de lutter contre la sérophobie et contre certaines formes discriminations (accès aux soins dans les hôpitaux, aux prêts bancaires, etc.).

  • La lutte contre la haine anti-LGBT+. L’école doit être le premier lieu de sensibilisation et de prévention des LGBT-phobies. Si la lutte contre l'homophobie et la transphobie est désormais inscrite dans les programmes scolaires, “nous devons aller plus loin”, a déclaré Elisabeth Moreno. La formation des équipes pédagogiques sera ainsi renforcée et un observatoire de la haine anti-LGBT+ sera créé dans chaque académie. D'autres mesures permettant de lutter contre la haine anti-LGBT+ sont à venir comme le développement d'un réseau de référents spécialisés dans les commissariats et le renforcement de la lutte contre les thérapies dites « de conversion ».

  • L’amélioration de la vie quotidienne. Parmi les mesures : poursuivre l’adaptation des formulaires administratifs pour inclure les familles homoparentales, protéger les personnes victimes de violences conjugales au sein des couples LGBT+ ou encore permettre l’inclusion dans les enceintes sportives et modifier les règlements intérieurs des clubs sportifs dans le respect de l’identité de genre.

« Ce plan traduit la France plurielle dans laquelle nous vivons aujourd’hui. C’est une étape supplémentaire pour une République plus unie. »
Ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances
  • Lire toutes les actions du plan national pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ 2020-2023 : cliquez-ici