Retrouvez cet article sur en-marche.fr

JO 2024, parlons économie

15 septembre 2017 - JO 2024 : le budget sera maîtrisé.

  • Paris 2024 s’appuie sur 95% d’équipements existants ou temporaires.

  • Point sur la répartition des financements
  • L’organisation des compétitions en 2024 est financée à 100% par des fonds privés (le CIO contribue à hauteur de 1,5 milliards d’euros, la billetterie pour 1 milliard d’euros et le programme marketing pour 1,1 milliards d’euros).

  • Le budget d’investissements en infrastructures de 3 milliards d’euros est composé de 1,5 milliards d’euros de financement privé et 1,5 milliards d’euros de financement public (dont 1 Md€ apporté par l’Etat), pour un bénéfice majeur pour tout notre pays.


  • Verra-t-on la construction de nouvelles infrastructures ?

Seuls 3 équipements sont à construire. Ceux-ci répondent à un vrai besoin des populations. Il s’agit du village des athlètes, du village des médias, et du centre aquatique.

Les retombées économiques, touristiques et culturelles seront considérables pour l’ensemble des territoires de notre pays :

  • Ce budget répond exclusivement à des besoins de la population (logements, centre aquatique, aménagements urbains comme un mur anti-bruit ou la dépollution, etc.).
  • 4 500 nouveaux logements seront créés en Seine-Saint-Denis, territoire en plein développement, grâce aux Jeux.

Par exemple, le centre aquatique sera implanté en Seine Saint-Denis. La Seine Saint-Denis, département le plus jeune de France, souffre d’un manque d’installations sportives. Un enfant sur deux entrant en 6e dans ce département ne sait pas nager.