Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Le RGPD entre en vigueur… décryptage !

31 mai 2018 - Le Règlement Général pour la Protection des données (RGPD) est entrée en vigueur en France : quelles conséquences pour les utilisateurs ?

«Construire une régulation européenne est le défi de notre génération» - Emmanuel Macron

Le Règlement Général pour la Protection des données (ou RGPD) crée un cadre unique, au niveau européen, pour renforcer la protection des données personnelles. Il démontre la capacité de l’Europe à agir pour affirmer son modèle et protéger ses concitoyens. Le règlement concerne l’ensemble des résidents de l’Union européenne.

Le RGPD responsabilise les entreprises en matière de protection des données



  • Portée mondiale - Ce nouveau règlement s’applique à toutes les entreprises et leurs sous-traitants, quelle que soit leur origine, dès lors qu’ils collectent des données sur le territoire européen.

  • Protection des données - Il impulse le développement par les entreprises de nouvelles mesures de sécurité en matière de protection des données, notamment pour éviter que les données personnelles des résidents européens fuitent ou soient indûment transmises à des tiers.

  • Information des utilisateurs - Il oblige les entreprises, les plateformes ou les collectivités qui collectent des informations personnelles à informer les citoyens sur la manière dont elles les conservent et les utilisent.

  • Sanctions possibles - Il met en place des sanctions qui peuvent aller jusqu’à 4% du chiffre d’affaires mondial de l’entreprise qui ne respecte pas le règlement. A titre d’exemple, cela pourrait représenter 1,5 milliard de dollars d’amende pour Facebook ou Google.

Il permet un vrai changement de la mentalité des entreprises. Aujourd'hui, l'obligation de déclaration des données pour une entreprise ou une collectivité qui collecte des données se fait au préalable. Demain, tout le monde devra mettre en place ses règles de sécurité et de responsabilité avant de se faire contrôler par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

Et pour vous, qu’est-ce que cela change ?

Le RGPD renforce la nécessité du consentement éclairé des utilisateurs. De nouveaux droits vous sont donnés.



  • Le droit à la portabilité des données.

Le RGPD vous permet de récupérer et transférer vos données personnelles gratuitement d’un service à un autre.

Un exemple : Vous êtes un utilisateur d’une application de musique et vous voulez changer d’application ? Désormais il sera possible de télécharger l’ensemble de vos playlists et de les utiliser chez une autre entreprise. Et c’est valable pour l’intégralité de vos données personnelles qui sont récupérables en un clic.

  • Le droit à l’oubli numérique.

Les utilisateurs pourront demander à la plateforme de supprimer les données de leur choix.

Un exemple : Vous pourrez demander à Google de supprimer un article vous concernant qui ne vous plait pas.