Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Rachida Kaaout : “L’opposition municipale doit être exigeante et vigilante”

4 août 2020 - Rachida Kaaout a été élue conseillère municipale à Ivry-sur-Seine (94) le 28 juin dernier. Dans l’opposition, elle détaille le rôle qu’elle entend jouer.

Le 17 juin 2019, Rachida Kaaout faisait partie des premiers candidats investis par La République En Marche pour les élections municipales. Au terme d’une longue campagne, interrompue par la crise du Covid-19, mais menée à son terme avec détermination, Rachida et deux de ses colistiers ont été élus au conseil municipal d’Ivry-sur-Seine. “Ca n’a pas été facile, confie-t-elle, mais décrocher 3 sièges dans une ville à la longue histoire communiste est une fierté pour toute l’équipe d’ “Ivry, C’est Vous”, qui m’a suivie jusqu’au bout du chemin.”

De nombreux défis attendent pour les années à venir cette commune du Val-de-Marne, limitrophe de la capitale, et ses 60 000 habitants. C’est pourquoi il n’est pas question d’être dans une opposition stérile : “les Ivryennes et les Ivryens méritent une opposition constructive, exigeante et vigilante, qui sache aussi être force de proposition pour notre ville.”

Une des priorités du nouveau conseil municipal devra être d’intéresser à nouveau les Ivryens à la politique locale, car l’abstention record du scrutin municipal interpelle. “Nous serons là pour demander plus de pouvoirs pour les comités de quartier : les propositions et les décisions doivent venir des habitants eux-mêmes”.

"Au coeur de notre programme pour Ivry, il y a la volonté de faire grandir la ville, de manière à ce que chacun y trouve sa place."

Au coeur du programme “Ivry C’est Vous”, il y avait la volonté de faire avancer Ivry, de faire grandir la ville, de manière à ce que chacun y trouve sa place. “Nous souhaitons accompagner les familles d’Ivry, en donnant la priorité à l’éducation et à la petite enfance. Nous répondrons notamment présents pour défendre les intérêts des Ivryens face à l’opacité du système d’obtention des places en crèche”.

Aujourd’hui, Rachida s’engage sereinement dans son nouveau mandat d’élue locale, consciente de ses responsabilités. “Je sais ce que j’ai à faire : En Marche, Toutes Politiques [Le programme de La République En Marche pour accompagner les femmes vers les responsabilités politiques] m’ont donné les bases pour comprendre le fonctionnement de la vie locale et les outils pour y trouver ma place” affirme-t-elle.