Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Redynamiser nos centre-villes

30 mars 2018 - Le Gouvernement a présenté le plan Action Coeur de Ville : un soutien financier massif pour redynamiser le centre-ville de 222 villes moyennes en France.

« Il faut sauvegarder les petits commerces pour créer des emplois et maintenir les liens sociaux dans les quartiers, les villages ou les petites villes. »
Un chef d’entreprise du Nord lors de la Grande Marche

Mobilisation générale pour les villes moyennes

Les villes moyennes (entre 30 000 et 50 000 habitants) regroupent 23 % de la population de notre pays et 26 % des emplois. Beaucoup de ces communes sont confrontées à des difficultés sociales et à des enjeux importants d’attractivité.

Pour les aider, un investissement sans précédent de 5 milliards d’euros sur 5 ans sera mobilisé. Il servira le dynamisme de 222 villes.

Les 222 maires concernés préparent dès à présent, avec l’Etat et tous les partenaires locaux, publics et privés, un projet de redynamisation de leur centre ville. Le projet « Coeur de ville » de votre Maire peut prendre plusieurs formes.

  • Améliorer la performance écologique les logements du centre-ville

1,2 milliard d’euros seront investis pour adapter le patrimoine immobilier des villes moyennes aux enjeux de la transition écologique.

  • Développer le logement en centre-ville et la vie qui l’entoure

1,5 milliard d’euros seront investis pour développer la construction dans les centre-villes mais aussi pour repenser l’offre éducative, culturelle et le transport du centre-ville pour en favoriser la qualité de vie.

  • Développer et préserver le commerce en centre ville

Action Coeur de ville permettra aux élus locaux de recevoir un soutien pour développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville, clé de la vitalité des villes moyennes.

Ce plan du Gouvernement permettra également d’accompagner les commerçants dans la transition numérique pour les aider à mettre en place des e-services de qualité. Il prévoit enfin de simplifier l’activité des commerçants : ils n’auront plus à faire une demande d’autorisation préfectorale pour s’implanter en centre-ville.

Une « avancée historique » saluée par les élus de tous bords

La présidente de l’association Villes de France, Caroline Cayeux, Maire LR de Beauvais, a salué « une avancée historique ». Ce plan « reconnaît et consolide les villes moyennes dans leurs fonctions de centralité car elles irriguent les communes petites et rurales environnantes, qu’il s’agisse de l’offre de santé, d’éducation, d’accès au ferroviaire, au commerce, à l’emploi ou aux services administratifs. [...] Des partenaires financiers importants ont été mobilisés au niveau national suscitant une dynamique d’entraînement et de massification de l’effort ».

Après le plan de lutte contre les zones blanches, ce plan Action Coeur de ville est l’une des mesures clés que nous avons engagé pour assurer la cohésion entre les territoires.

Suivre le plan de transformation du pays

Par ici !