Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Au revoir APB, bonjour PARCOURSUP

22 novembre 2017 - Nouvelle plateforme, nouvelles fonctionnalités.

Après une large concertation de 3 mois sur l'accueil et la réussite des étudiants, le plan Etudiants a été présenté le 30 octobre 2017 par Edouard Philippe, Premier ministre, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale.

Frédérique Vidal avait annoncé fin octobre la création d’une nouvelle plateforme pour remplacer Admission Post Bac (APB) qui avait laissé plus de 60 000 bacheliers sans perspectives d’études.

Elle s'appellera donc « PARCOURSUP ». Ce nom a été choisi de manière participative lors d’une consultation en ligne qui s’est déroulée du 17 au 19 novembre 2017.

Quelles différences entre APB et PARCOURSUP ?

  • Les bacheliers pourront faire 10 vœux maximum contre 24 auparavant ;
  • Il n’y aura plus d’ordre de préférence, pour ne pas éliminer tous les autres choix quand le premier est accepté ;
  • Au fil du trimestre, les bacheliers devront choisir entre les possibilités qui s’ouvrent à eux.

Par exemple : “Le BTS A et le BTS C acceptent ma candidature, je choisi le C. 2 semaines plus tard, le BTS E m’accepte également : je peux choisir le BTS E.”

L’objectif de ce changement ?

  • Ne plus bloquer les capacités d’accueil à l’université ;
  • Éviter les traitements aléatoires des candidatures.

Ce nouvel outil s’inscrit dans le plan du Gouvernement pour supprimer le tirage au sort dans les filières les plus demandées et réduire l’échec en première année à l’université.