Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Autorité bancaire européenne : Paris devient la place forte de la régulation bancaire européenne

22 novembre 2017 - Paris a été choisie pour accueillir le siège de l’Autorité bancaire européenne ! C’est une belle surprise marquant le retour de notre capitale comme place financière incontournable.

Qu’est-ce que l’Autorité bancaire européenne ?

L’Autorité bancaire européenne, c’est l’un des deux outils phares de l’Union Européenne pour encadrer les banques, avec la Banque Centrale Européenne (BCE).

L’Autorité a un rôle de régulateur : elle est chargée d’écrire les règles et d’harmoniser les pratiques entre les autorités bancaires nationales.

Cette institution tient un rôle capital en Europe : elle assure la stabilité et le bon fonctionnement de l’ensemble des réseaux bancaires en Europe, vérifie la fiabilité et la résistance des établissements financiers : la sécurité de nos dépôts et de notre épargne bancaire. En résumé : elle fixe les règles du jeu.

Pourquoi arrive-t-elle à Paris ?

L’Autorité bancaire européenne était basée à Londres depuis sa création, en 2011. Elle devra quitter le Royaume-Uni avant le 29 mars 2019, jour actant le Brexit.

Mardi 21 novembre, après un vote à plusieurs tours suivi d’un tirage au sort, le Conseil de l’Union Européenne a élu Paris comme ville hôte de l’ABE.

C’est une bonne nouvelle ?

C’est une excellente nouvelle pour notre pays ! La France accueillant déjà l’Autorité européenne des marchés financiers, cette obtention fait de Paris la place forte de la régulation bancaire européenne.

Effacée depuis des années par d’un côté, le poids de la City et de l’autre, le poids de Francfort, siège de la BCE, la place de Paris revient dans le jeu !

Au moment où les banques internationales se cherchent un nouvel ancrage en dehors de la City, elles ne pourront pas rester éloignées du siège de l’organisme chargé de fixer les règles du jeu du grand marché européen et choisiront donc certainement Paris pour poser leurs bagages.

Le choix de Paris est fort : il traduit l’attractivité de notre pays. C’est une marque de confiance de la part de nos partenaires européens.

Au-delà des 190 emplois qui seront créés avec ce transfert, cette décision enclenche une dynamique qui, nous l’espérons, en entraînera bien d’autres.

Après l’obtention de la Coup du monde de Rugby en 2023, des Jeux Olympiques de 2024 et l’élection d’Audrey Azoulay comme directrice générale de l’UNESCO, c’est une nouvelle victoire pour le rayonnement de la France ! Elle illustre l’attractivité et l’influence internationale de notre pays.