Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Budget 2020 : une baisse d’impôt sans précédent

9 octobre 2019 - L’Assemblée nationale se penche ce mercredi 9 octobre sur la première partie de la loi de finances pour l’année 2020. Un budget qui met l’accent sur le pouvoir d’achat des ménages.

Le troisième budget du quinquennat arrive à l’Assemblée nationale. Laurent Saint-Martin, député de la 3ème circonscription du Val-de-Marne et membre de la commission des finances de l’Assemblée nationale nous explique les priorités du Gouvernement pour ce budget 2020.

Près de 17 millions de foyers fiscaux devraient voir leur impôt sur le revenu baisser en 2020. Une économie qui sera en moyenne de 303 €. Grâce au prélèvement à la source, cette baisse sera visible dès le mois de janvier 2020 sur les fiches de paie des contribuables.


2020 sera aussi l’année où 80% des Françaises et des Français seront désormais exonérés de la taxe d’habitation. Pour les 20% restant, cette dernière baisse se fera par tiers, jusqu’à 2023.


Des baisses d’impôts qui n’empêchent pas le Gouvernement d’investir : 800 millions supplémentaires seront consacrés à la transition écologique, l’Éducation nationale bénéficiera d’une augmentation d’1 milliard de son budget et le ministère des Armées, 1,7 milliard.

Une vraie rupture par rapport aux politiques précédentes. Le sérieux budgétaire de l’État sera tout de même respecté puisque le déficit public s’élèvera à 2,2% du PIB. Depuis 20 ans, c’est la première fois que celui-çi est en deçà des 3% imposés par l’Union européenne. Une économie qui a notamment été possible grâce au succès du prélèvement à la source qui a rapporté 600 millions supplémentaires à l’État :