Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Rentrée scolaire : ce qui change.

4 septembre 2018 - Nous faisons le point sur toutes les nouveautés de cette rentrée scolaire 2018, une rentrée placée sous le signe de la confiance.

La rentrée 2018 a été voulue joyeuse par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer afin de rappeler à tous que l’école est un lieu où chaque élève doit pouvoir prendre plaisir à apprendre. C’est aussi le lieu où l’on construit son avenir et ce, dès le plus jeune âge.

Pour répondre à la promesse républicaine d’égalité des chances pour tous, le Gouvernement a fait de l’école et de l’acquisition des savoirs fondamentaux la priorité de ce quinquennat.

La maîtrise des savoirs fondamentaux en primaire :

L’accent a été mis depuis 1 an sur l’école primaire pour effacer les inégalités à la racine.

  • En plus des classes de CP en REP+ l’année dernière, le dédoublement des classes à 12 élèves s’étend désormais aux classes de CP de REP et au CE1 de REP+. Cette année, 190 000 élèves bénéficient donc de ce dispositif contre 60 000 l’an passé ;

  • Pour améliorer la maîtrise des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui), les programmes de mathématiques, de français et d’éducation morale et civique ont été ajustés ;

  • L’évaluation en septembre pour les classes de CP, CE1 et 6e pour identifier plus rapidement les difficultés des élèves et ainsi, apporter l’aide pédagogique nécessaire ;

  • Le Plan Mercredi mis en place cette année propose des activités culturelles, sportives, manuelles ou encore numériques pour les enfants ;

  • L'école est davantage en mesure d'accueillir les élèves en situation de handicap pour qu’ils puissent avoir une scolarité comme les autres ; des milliers de postes d'accompagnants ont ainsi été créés.

Accompagner et encadrer les élèves au collège :

Le collège est une période charnière pour la poursuite des savoirs acquis à l’école primaire. C’est également une période décisive pour l’orientation des élèves.

  • Le Gouvernement a interdit l’utilisation du téléphone portable à l’école et au collège dès cette rentrée. Cette mesure encadre l’usage du portable et protège les élèves contre certains aspects nocifs du numérique ;

  • Le dispositif « devoirs faits » est consolidé afin d’accompagner les élèves dans leurs devoirs. Chaque établissement scolaire propose au minimum 4 heures par semaine aux élèves qui le souhaitent.

  • Certains enseignements ont été enrichis avec une augmentation des classes bilingues (67% des collèges proposent une classe bilingue cette année, contre 47% à la rentrée 2016). Le latin et le grec continuent de se développer et les élèvent peuvent désormais suivre un nouvel enseignement optionnel : le chant choral.

Le lycée s’engage vers la réforme du baccalauréat :

Cette année est marquée par la première étape de la réforme du baccalauréat en vue du nouveau bac de 2021. Elle concerne pour le moment les classes de seconde.

  • En début d’année de Seconde est prévu un test de positionnement pour voir où en sont les élèves dans la maîtrise du français et des mathématiques ;

  • Durant l’année, l’accent est mis sur l’accompagnement et l’orientation des élèves afin de les aider à choisir leur formation et leur projet professionnel ;

  • En fin d’année, les élèves ont la possibilité de choisir entre la voie générale - avec 3 enseignements de spécialité à choisir - , et la voie technologique où les lycéens doivent qui choisir une série comprenant 3 enseignements de spécialité.