Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Ce qui change le 1er janvier 2020

30 décembre 2019 - Nous faisons le point sur ce qui change dès le 1er janvier 2020. Une nouvelle année aux mesures économiques, écologiques, sociales et sécuritaires.

  • Réindexation sur l'inflation des pensions de retraite de moins de 2 000 euros ;

  • Troisième revalorisation salariale des policiers (+ 100€/mois au total depuis le 1er janvier 2019) ;

  • Entrée en vigueur de la réforme du "reste à charge zéro" dans les secteurs Optique et Dentaire permettant le remboursement intégral par la Sécurité sociale et les complémentaires santé de certaines lunettes, prothèses dentaires et aides auditives ;

  • Revalorisation automatique du salaire minimum de 1,2 % (soit une hausse de 15 € pour un smic mensuel net de 1219 €) ;

  • Entrée en vigueur de l'Aide aux créateurs et repreneurs d'entreprises (l’Acre, remplacant l’Accre) ;

  • Entrée en vigueur d'une prime réservée aux ménages modestes versée par l'Agence nationale de l'habitat pour la rénovation énergétique des bâtiments ;

  • Interdiction de la vente ou la mise à disposition à titre gratuit de cotons-tiges à usage domestique dont la tige est en plastique ;

  • Les gobelets, verres et assiettes jetables non-réutilisables ne peuvent plus être proposés dans les commerces de bouche ;

  • Entrée en application d'un arrêté interministériel réglementant l’utilisation des pesticides (le Gouvernement instaure une distance minimale de 20 mètres entre les habitations et les zones d'épandage des pesticides les plus dangereux et de 5 à 10 mètres pour les autres) ;

  • Mise en place d'un "indice de réparabilité" sur les produits électroniques et électroménagers pour lutter contre l’obsolescence programmée ;

  • Autorisation pour les pharmaciens , dans certains cas ou pour des pathologies bénignes de prescrire des médicaments ;

  • Ouverture de 460 « Maisons France Services » , permettant de simplifier l’accès aux services publics de proximité pour tous les citoyens et sur tout le territoire ;

  • La Déclaration obligatoire d'emploi des travailleurs handicapés se fait de manière annuelle et automatique et non plus sur papier comme jusqu'à maintenant, afin de faciliter les démarches des employeurs ;

  • Entrée en vigueur de l'expérimentation des ruptures conventionnelles sur le modèle du secteur privé pour les fonctionnaires et contractuels en CDI ;

  • Entrée en fonction de l'Office anti-stupéfiants chargé de coordonner l'action de tous les acteurs dans la lutte anti-stupéfiants au niveau local et national.