Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Comment votre pouvoir d’achat va-t-il augmenter en 2018 ?

25 janvier 2018 - En 2018, les 1ères mesures pour le pouvoir d’achat prendront progressivement effet, pour les travailleurs, les plus fragiles et ceux qui investissent. Dès octobre, l’essentiel entrera en vigueur suite à de nombreuses baisses d’impôts et aides ciblées.

Tout au long de l’année 2018, les mesures adoptées par le Gouvernement permettront d’augmenter progressivement le pouvoir d’achat des Français.

Des engagements de campagnes tenus !

Des réformes effectives dès janvier

En janvier, la suppression d’une partie des cotisations “chômage” et “maladie” permettra d’augmenter le salaire net des travailleurs.

C’est à l’automne que les réformes auront le plus gros effet sur le pouvoir d’achat des Français.


Du printemps à l’été : de nouvelles aides pour beaucoup de Français

Avril : des aides pour les personnes âgées les plus vulnérables

Le minimum vieillesse est augmenté de 30 € par mois. Et d’autres hausses suivront pour porter cette aide à un montant mensuel de 900 € en 2020.


Avril : le chèque énergie pour les ménages les plus modestes

Quatre millions de ménages modestes recevront leur « chèque énergie » pour payer leurs dépenses d’énergie (électricité, gaz, réseau de chaleur, GPL, fioul domestique, bois…) ou leurs travaux d’efficacité énergétique.

Cela représentera 150 € en moyenne selon le niveau de revenu et la composition des ménages.


Avril : soutien aux familles fragiles

  • Revalorisation de “l’allocation de soutien familial” pour les parents isolés qui ne perçoivent pas (ou peu) de pension alimentaire
  • Revalorisation du “complément familial” pour les familles nombreuses les plus modestes
  • Hausse du complément de libre choix du mode de garde pour les familles monoparentales.

Exemple d’une femme qui gagne 1 500 € par mois et qui élève seule son enfant de 2 ans : elle bénéficiera d’une aide pour recourir à un assistant maternel allant jusqu’à 601 € par mois (soit + 138 € /mois)


Juin : une aide pour les travailleurs indépendants

Les efforts fiscaux de l’État pour aider les travailleurs indépendants commenceront en juin, avec la baisse des cotisations famille et maladie.

Exemple d’un travailleur indépendant déclarant un revenu annuel de 20 000 € , il verra son revenu net augmenter de + 25 € par mois, soit + 300 € par an.


Juillet : soutien pour certains bénéficiaires du service à la personne

Les Français inactifs ne payant pas ou peu d’impôt sur le revenu bénéficieront pour la première fois d’un crédit d’impôt sur leurs dépenses engagées au titre des services à la personne.

C’est une mesure essentielle pour les retraités avec de petites pensions.


Automne : une progression significative du pouvoir d’achat des Français

Octobre : un soutien majeur pour tous les salariés

Avec la suppression complète des cotisations chômage et maladie, tous les salariés connaîtront une augmentation de leur salaire net.

Exemple : si vous gagnez 1 500 € bruts mensuels, c’est un gain annuel de + 138 € en 2018 et de + 266 € en 2019.


Octobre : une baisse d’impôt décisive pour 80% des Français

Plus de 17 millions de foyers verront le montant de leur taxe d’habitation baisser de -30 % !

C’est un gain de pouvoir d’achat moyen de + 170 € par an.

En 2020, pour 80% des Français, ce gain de pouvoir d’achat dépassera +550 € par an… Et pour les 20% restant, la suppression complète de la taxe d’habitation sera préparée lors de la conférence nationale des territoires.


Octobre : soutien aux salariés les plus précaires

La prime d’activité sera revalorisée de +20 € par mois et viendra compléter les revenus des personnes rémunérées à un niveau proche du SMIC... Et ce sera + 80 € d’ici la fin du quinquennat.


Novembre : une aide revalorisée pour les personnes handicapées

L’Allocation Adulte Handicapé (AAH) sera revalorisée de + 50 € par mois… et d’autres hausses suivront pour atteindre un montant de 900 € par mois en 2020.

Evaluez l’amélioration de votre pouvoir d’achat

Cliquez ici !