Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Complémentaire santé solidaire : pour un meilleur accès aux soins

30 octobre 2019 - Ce 1er novembre 2019, la nouvelle Complémentaire santé solidaire est lancée par le Gouvernement. Plus simple, plus protectrice et plus large, voici comment elle va fonctionner pour que les plus démunis aient un meilleur accès aux soins.

Qui aura accès à cette Complémentaire santé solidaire ?

Environ 10 millions de personnes aux revenus modestes seront concernées par cette Complémentaire santé solidaire et parmi eux les personnes éligibles à ces deux aides :

  • Les bénéficiaires de la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire)
  • Les bénéficiaires de l’ACS (Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé)

Ces deux aides fusionneront pour donner la nouvelle Complémentaire santé solidaire.

Fin juin 2019, seulement 7,1 millions de personnes étaient couvertes par une complémentaire grâce à la CMU-C et à l’ACS. Le Gouvernement espère augmenter le nombre de bénéficiaires grâce à cette simplification et passer ainsi à 10 millions.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn et sa secrétaire d’État, Christelle Dubos déclaraient à ce propos : « Trop nombreux sont nos concitoyens, qui faute de moyens suffisants, renoncent à des soins. C’est inacceptable et nous ne l’acceptons pas. »

Quels sont ses objectifs ?

  • Lutter contre le renoncement aux soins. Car aujourd’hui, environ 50% des personnes éligibles à l’ACS n’y ont pas recours. Des personnes aux moyens faibles et qui donc se soignent moins ;

  • Offrir une meilleure protection à ses bénéficiaires, sans reste à charge pour l’assuré. Les lunettes, prothèses auditives et dentaires seront entièrement prises en charge ;

  • Offrir une prise en charge intégrale pour les personnes en situation de handicap ;

  • Pas d’avance de frais que ce soit chez le médecin, le dentiste ou à l’hôpital ;

  • Pas de dépassement d’honoraires ;

Quel sera le coût de cette Complémentaire santé solidaire ?

Pour les foyers aujourd’hui éligibles à l’ACS, la CSS coûtera moins de 1€ par jour et par personne.

Elle ne coûtera rien pour les foyers actuellement bénéficiaires de la CMU-C.

Comment en bénéficier ?

La demande pour bénéficier de cette Complémentaire santé solidaire pourra être faite directement en ligne, mais aussi dans une Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Les pièces justificatives à fournir seront moins nombreuses qu’auparavant.