Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Congrès des Maires : ce qu’a dit Emmanuel Macron

22 novembre 2019 - A l’occasion d’un discours fleuve, le Chef de l’État s’est adressé à tous les maires de France, rappelant leur rôle fondamental au sein de la République et défendant l’action quotidienne de la majorité présidentielle.

Emmanuel Macron lors de son discours. LP/Delphine Goldsztejn

Emmanuel Macron a pointé, devant les maires de France, l’importance du dialogue. Il a rappelé avoir sillonné l’hexagone et les Outre-mer depuis le début du quinquennat et a souligné l’exercice démocratique réussi du Grand Débat.
«Ce fut ça pendant des mois dans toutes les régions de France et j’ai tant appris de nos échanges. Tant appris, et, je dois dire, des aspirations de nos compatriotes, de leurs craintes aussi face aux bouleversements contemporains qu’ils vivent dans leur quotidien et que vous partagez avec eux. Tant appris de votre sens du dialogue, de l’unité, de la proximité ».

« J’ai tant appris de nos échanges »
Le président de la République a défendu les actions mises en œuvre depuis son élection, rappelant ainsi le respect des engagements pris lors de la campagne présidentielle de 2017. « Sur la taxe d’habitation, comme sur les dotations, j’ai fait ce que je vous avais dit ». Compensée par l’État, la suppression de la taxe d’habitation n’a pas généré la création d’un nouvel impôt local. Une mesure juste, utile et nécessaire pour le quotidien de nos concitoyens.

Plan « Action Cœur de Ville » pour la redynamisation des centres-villes, Agenda rural, plan très haut débit, plan de mobilisation nationale pour les quartiers et maisons France Service : toutes ces mesures ont été mises en place au service de nos territoires.
Ce vendredi 22 novembre, Emmanuel Macron a d’ailleurs inauguré la première maison France Services à Amiens, dans les Hauts-de-France. L’ensemble de ces mesures ont un effet concret dans le quotidien de nos concitoyens : « Nous serons au rendez-vous du haut débit pour tous en 2020 et du très haut débit pour tous en 2022 ».
460 maisons France Services seront ouvertes en janvier 2020. Et plus de 200 000 nouveaux cafés verront le jour dans les petites villes de France.
« Pour la première fois depuis 12 ans nous recréons dans notre pays de l’emploi industriel, nous réouvrons des usines dans des endroits qui les avait délaissées. Parce qu’il n’y a pas de fatalité ».

Le président de la République a insisté sur l’importance d’un travail commun entre l’État et les collectivités locales pour lutter contre les fractures territoriales, sociales et culturelles pouvant exister dans notre pays. « Notre rôle à nous, à vous qui êtes en charge de la commune, donc du commun, c’est de tout mettre en heure pour résorber ces fractures ».
Sur la laïcité, il a rappelé son attachement à la loi de 1905. « La laïcité à ce cadre, faisons-le appliquer. Respectons-le partout. C’est à cela que j’appelle le Gouvernement ».

Le chef de l’État a insisté, tout le long de son discours, sur le rôle clé des maires de France, et ce, depuis les prémices de la République. Un rôle toujours essentiel alors que les démocraties occidentales font face à des transformations profondes. La transition écologique et la nécessité d’une République sociale et solidaire ont été deux défis particulièrement cités par le président de la République.
« C’est bien dans les territoires et par les communes que la transition se fait concrètement. La protection des espaces, la lutte contre la pollution, eaux usées comme déchets et donc le combat pour la biodiversité, c’est vous ».

La cohésion du pays était au cœur du discours du Chef de l’État : « Les maires de France unissent encore et encore la société, façonnent encore et encore le pays, continuent à forger ce que nous sommes, ce peuple enraciné, ces paysages, ces différences et répondent à ces ambitions contemporaines ».
Unité, proximité et rassemblement, un tryptique gagnant pour faire réussir notre pays et la pluralité de ses territoires.