Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Déclaration de politique générale du Premier ministre

5 juillet 2017 - Edouard Philippe, Premier ministre, tenait mardi 4 juillet 2017 sa déclaration de politique générale.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, s’est exprimé hier, mardi 4 juillet 2017, devant l’Assemblée nationale à l’occasion de la déclaration de politique générale.

C’est une tradition de la Ve République lorsqu’un gouvernement entre en fonction : le Premier ministre s’exprime devant les députés pour présenter sa feuille de route. Le vote à l’issue de cette déclaration permet au Gouvernement d’obtenir la confiance de l’Assemblée nationale.

Lors de cette allocution, le Premier ministre a fixé le cap et présenté les réformes qui seront portées pendant le quinquennat :

Économie et Travail

  • Ramener le déficit sous la barre des 3% dès 2017
  • Baisse de la pression fiscale d’un point de PIB sur 5 ans, soit environ 10 milliards d’euros
  • Baisse de la dépense publique de 3 points de PIB sur 5 ans, soit environ 30 milliards d’euros
  • Augmentation de la prime d’activité
  • Grand plan d’investissement de 50 milliards d’euros dans les domaines de la transition écologique, de la formation professionnelle, de la santé, des transports, de l’agriculture et de la modernisation de l’État
  • Accès au très haut débit partout en France via un pacte pour les collectivités d’ici 2022

Social

  • Revalorisation de l’allocation adulte handicapé et du minimum vieillesse
  • Suppression du RSI et adossement au régime général dès 2018
  • CICE transformé en allègement de charges pérenne en 2019
  • Sécurité sociale à l’équilibre en 2020
  • Suppression des cotisations salariales et hausse de la CSG dès 2018

Société

Immigration et accueil réfugiés : des mesures qui répondent à 3 exigences seront présentées :

  • une exigence de dignité pour que la France honore sa tradition d’accueil des réfugiés
  • une exigence de solidarité et de responsabilité avec nos partenaires européens
  • une réduction des délais moyens d’instruction des demandes d’asile “de 14 à 6 mois”

Santé

  • Lunettes, soins dentaires et aides auditives “sans reste à charge”
  • Vaccins infantiles obligatoires dès 2018
  • Paquet de cigarettes progressivement à 10€ et une lutte sans merci contre les trafics

Éducation

  • Réforme du BAC pour une application en 2021 : moins d’épreuves finales et plus de contrôle continu

Défense

  • Une loi de programmation militaire pour 2018 : le budget de la Défense sera porté à 2% du PIB d’ici 2025
  • Une sortie de l’état d’urgence d’ici le mois de novembre 2017
  • Une réflexion sur le service national conduite avant la fin 2017

Justice

  • Loi quinquennale de programmation des moyens de la Justice en 2018, qui permettra “à la garde des Sceaux d’engager un vaste mouvement de dématérialisation, de simplification et de réorganisation”
  • Création de 15 000 places supplémentaires de prison
  • Projet de réforme de simplification de la procédure pénale en 2018

Environnement

  • Convergence de la fiscalité du diesel et de l’essence avant la fin du quinquennat
  • Montée en puissance de la fiscalité carbone : plus aucune attribution de nouveaux permis d’exploration d’hydrocarbures
  • Recyclage de 100% des plastiques d’ici 2025

À l’issue de cette allocution, les députés ont voté la confiance au Gouvernement à une large majorité : 370 votes pour, 67 votes contre et 129 abstentions.