Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Déserts médicaux : un plan pour garantir à tous un égal accès aux soins

13 octobre 2017 - Un plan présenté par Edouard Philippe, Premier ministre, et Agnès Buzyn la ministre de la Santé.

Le Premier ministre et la ministre de la Santé présentent aujourd'hui un plan pour « renforcer l’accès territorial aux soins ».

Chaque Français doit avoir accès à une médecine de qualité dans un délai approprié, quel que soit l’endroit où il vit.

Dans certains endroits, force est de constater que cet accès n’est aujourd’hui pas garanti. Environ 8 % de la population (5,3 millions de personnes) fait face à une situation de faible accessibilité. Les raisons sont multiples :

  • la démographie médicale qui baisse (moins de médecins généralistes, nombreux départs en retraite) ;
  • le vieillissement de la population et l’évolution des pathologies (plus de maladies chroniques) ;
  • les aspirations nouvelles des jeunes médecins qui souhaitent travailler davantage en équipe et recherchent un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle...

La réponse à cette situation ne tient pas en une mesure qui à elle seule pourrait tout changer. C’est un panel de solutions pragmatiques qu’il faut mettre en œuvre, en s’appuyant sur les collectivités : aides à l’installation, généralisation de la télémédecine (prévue par le PLFSS), meilleure articulation entre la médecine de ville et l’hôpital, développement des maisons de santé pluri-professionnelles (Emmanuel Macron s’est engagé durant la campagne à en doubler le nombre en 5 ans)...