Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Discriminations religieuses à l’'embauche : une réalité

4 avril 2016 - 4 fois moins de chances d’’être rappelé...

En partant du constat que la discrimination vécue à l’’embauche et au travail est fortement corrélée à l’’origine migratoire –– en particulier extra-européenne –– des salariés, Marie-Anne Valfort a cherché à déterminer si ces discriminations étaient basées sur l’’origine ou la religion. Les résultats sont particulièrement parlants : avec le même CV (même profil, même âge, même parcours) un candidat perçu comme étant musulman a 4 fois moins de chances d’’être rappelé pour un entretien d’’embauche qu’’un candidat perçu comme étant catholique.

Voir l'article sur le site de l'Institut Montaigne >