Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Comment nos candidats aux élections législatives ont-ils été choisis ?

19 mai 2017 - Nous avons mis en place une méthode radicalement nouvelle pour transformer notre pays en profondeur.

Le 19 janvier 2017, Emmanuel Macron a donné le coup d'envoi de la construction d’une majorité de projet.


Nous avons mis en place une méthode radicalement nouvelle pour transformer notre pays en profondeur.

Cinq critères de sélection des candidats que la Commission Nationale d’Investiture suit, à la lettre :

  • Le renouvellement

Les citoyens engagés font leur retour au cœur de la vie politique. La moitié des profils sont issus de la société civile comme Jean-Baptiste, agriculteur, ou Caroline, avocate. ​ ​

  • La parité réelle
​ Sur les 511 candidat(e)s déjà investi(e)s, 255 sont des femmes, 256 sont des hommes. Le respect de la parité est également valable pour ce qui concerne les circonscriptions estimées « favorables » au regard des résultats obtenus par Emmanuel Macron lors des deux tours de l’élection présidentielle.
  • La probité
​ Toutes et tous s’engagent à avoir un casier judiciaire vierge et à n’avoir jamais été condamnés à une peine d’inéligibilité. Le mouvement a par ailleurs fait tout son possible pour veiller à ce que les candidats choisis respectent les valeurs qui sont les siennes. ​
  • Le pluralisme politique
​ Les candidats sont issus de l’ensemble du spectre politique républicain ; ce pluralisme est l’expression de la recomposition du paysage politique voulue par le Président de la République autour du projet qu’il porte pour notre pays. ​
  • La cohérence

Toutes et tous se sont engagés à soutenir et à mettre concrètement en œuvre le contrat avec la Nation proposé par le Président de la République.

Examen des candidatures

La Commission Nationale d’Investiture présidée par Jean-Paul Delevoye s’est réunie le 6 février 2017 pour la première fois. Elle est composée de 9 membres et 2 suppléants (Catherine Barbaroux, Jean-Marc Borello, Christine de Veyrac, Anne Emery-Dumas, Jean Launay, Audrey Manuby, Cédric O, Agnès Pannier-Runacher, François Patriat, Margaux Pech, Marlène Schiappa).

Le samedi 25 février 2017, la CNI a commencé l’examen des candidatures.

En tout, ce sont :

  • 250h de réunion de la CNI en 3 mois.
  • Près de 1 700 entretiens téléphoniques ou physiques conduits par une équipe de 10 salariés et bénévoles du mouvement.
  • 19 000 dossiers de candidature déposés sur la plateforme depuis le 19 janvier.
  • 34 candidatures par circonscription en moyenne.
  • 71% de dossiers masculins.
  • 29% de dossiers féminins.

Premières investitures

Le 6 avril, ce sont 14 premiers candidats qui ont été investis pour porter nos couleurs lors des élections législatives. Ces 14 candidats étaient représentatifs de la majorité que nous souhaitions donner au futur Président de la République : paritaire, représentants de la société civile (avocates, entrepreneurs, professeure des écoles, directrice d’hôpital, sociologue, ex-patron du RAID, agriculteur, directrice des ressources humaines, délégué général d’une fondation) et de tous âges.

Cette toute première vague concrétise la recomposition de la vie politique en cours et la révolution démocratique que nous entendons conduire.

Tous les candidats aux législatives se présenteront sous l’étiquette « La République En Marche ! »

Le 11 mai 2017, Richard Ferrand, secrétaire général du mouvement annonce la parution de 428 premiers noms : 214 hommes, 214 femmes.
Parmi eux, 52% n’ont jamais eu de mandat électif, 77% des candidats sont aujourd’hui sans aucun mandat, 93% sont en activité, la moyenne d’âge est de 46 ans.

Le 19 mai 2017, tous les candidats investis sont nommés : 526 candidats se présentent donc aux législatives sous l'étiquette « La République En Marche ! ». La parité est respectée : nous comptons 266 candidatures féminines et 260 masculines. L’objectif de plus de 50 % de candidats issus de la société civile est également respecté, tout comme celui d’investir des candidates dans plus de 50 % des circonscriptions gagnables.

Participez à la campagne de votre candidat :
rejoignez un comité local 

Cliquer ici