Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Emmanuel Macron : “Face au virus, nous devons tous agir”

15 octobre 2020 - Couvre-feu, aide exceptionnelle, soutien aux secteurs touchés… Le Président de la République s’est exprimé mercredi 14 octobre sur la situation sanitaire et économique du pays et a annoncé une nouvelle série de mesures.

“Ce virus est dangereux et grave pour tout le monde”, a déclaré le Président de la République à l’occasion d’un entretien télévisé ce mercredi 14 octobre rappelant que ce virus est l’affaire de tous. Toutes les générations sont touchées, la moitié des personnes admises en réanimation ont moins de 65 ans. “Nous sommes entrés dans une phase où nous devons réagir. Chaque jour nous observons 20 000 cas supplémentaires et 200 de nos concitoyens entrent en réanimation chaque jour”, a-t-il expliqué avant d’annoncer plusieurs mesures.

  • Un couvre-feu de 21 heures à 6 heures

Ainsi, face à la résurgence de l'épidémie, un couvre-feu de 21h à 6h entrera en vigueur dans la nuit de vendredi à samedi et s’appliquera jusqu’au 1er décembre en Ile-de-France et dans 8 métropoles (Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse). Seuls pourront circuler dans la rue les services de secours et les personnes disposant d’une attestation pour nécessité de travail ou raison sanitaire. En cas d’infraction, une amende de 135 euros sera appliquée.

Le Président a également appelé au bon sens et à la responsabilité collective : télétravail recommandé plusieurs jours par semaine, 6 personnes maximum lorsqu’on reçoit chez soi, port du masque recommandé partout et tout le temps, y compris dans la sphère privée, etc.

« Nous sommes une nation de citoyens solidaires. Nous avons besoin les uns des autres. On s'en sortira ensemble. »
Emmanuel Macron, Président de la République, le 14 octobre 2020

Réglementer tous les comportements est impossible, a expliqué le Président de la République, assurant qu'il n'y aurait pas de limitation des déplacements entre régions. En revanche, la sphère privée ne doit pas échapper aux règles de distanciation et aux gestes barrière, a-t-il rappelé.

  • Chômage partiel à 100% pour les secteurs en difficulté

Face aux conséquences économiques et sociales de ces décisions, le Chef de l’Etat a rappelé la volonté du Gouvernement de continuer à soutenir quoi qu’il en coûte les secteurs les plus impactés, les salariés et les personnes les plus fragiles.

Les dispositifs de chômage partiel (pris en charge à 100% par l'Etat) et de soutien aux entreprises seront renforcés et de nouveaux délais seront appliqués pour les prêts garantis par l’Etat. Ce soutien économique pourra être adapté et renforcé territoire par territoire.

  • Une aide exceptionnelle pour les plus précaires

Une aide exceptionnelle sera versée à 4 millions de familles modestes et précaires bénéficiaires du RSA et des APL :

  • Tests rapides et nouvelle application
Enfin, le Président a tenu à rappeler le coeur de la stratégie du Gouvernement reposant sur le triptyque “Tester, Alerter, Protéger” : * En matière de tests, nous devons progresser en tirant parti des innovations : des tests rapides dits “antigéniques” permettant d’avoir des résultats en 30 minutes seront développés d’ici le 1er décembre. * Une nouvelle application “Tous Anti-covid” sera présentée le 22 octobre afin de suivre et casser les chaînes de contamination mais également fournir des données et informations relatives au virus de façon géolocalisée. * L’isolement des personnes testées positives doit être appliqué strictement.