Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Emmanuel Macron à la Fondation Abbé Pierre

8 février 2017 - Le candidat d'En Marche à l'élection présidentielle s'exprimait sur son projet pour lutter contre le mal-logement.

“Mes amis, au secours... Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à trois heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant-hier, on l'avait expulsée... Chaque nuit, ils sont plus de deux mille recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d'un presque nu. Devant tant d'horreur, les cités d'urgence, ce n'est même plus assez urgent !”

C’était en 1954. L’abbé Pierre lançait son appel d’hiver. 63 ans plus tard, 4 millions de personnes, comme la femme du boulevard Sébastopol, sont toujours sans abri, mal logées ou sans logement personnel en France.

Le constat rendu à la 22e édition du rapport annuel sur l’état du mal-logement de la Fondation Abbé Pierre va plus loin : il montre que la situation s’aggrave depuis la crise économique de 2008.

Face à ce constat, l’action des travailleurs sociaux change le quotidien des personnes sans domicile.

Recréer les conditions d'un projet d'émancipation

Suite au travail des ateliers de réflexion au sein de ses comités locaux, En Marche propose de mettre en place une stratégie nationale pour mettre un terme au mal-logement dans notre pays. L’esprit est de recréer les conditions d’un projet d’émancipation pour ces personnes qui doivent être actrices de leur parcours de réinsertion.

Emmanuel Macron a présenté ses propositions à l’invitation de la Fondation de l’Abbé Pierre.

Retrouvez l'intégralité de son intervention dans la vidéo ci-dessous :