Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Emplois francs : lutter contre l'assignation à résidence

9 novembre 2017 - Les emplois francs, promesse de campagne d’Emmanuel Macron, seront expérimentés à partir de 2018 avant une généralisation en 2020.

Les emplois francs, qu’est-ce que c’est ?

Les emplois francs sont des emplois qui bénéficient d’une aide de l’État pour l’embauche, par une entreprise, d’un habitant d’un des 200 quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les députés de La République En Marche ont voté le versement d’une prime de 15 000 euros répartie sur trois ans pour une embauche en CDI : cela équivaut à une exonération totale des charges pour une entreprise ; et de 5 000 euros répartie sur 2 ans pour un CDD d’au moins 6 mois.

Pourquoi encourager les emplois francs ?

Nous ne pouvons plus accepter que, dans notre pays, à diplôme, âge et parcours équivalents, il soit plus difficile d’accéder à un emploi lorsqu’on habite certains quartiers difficiles.
Les emplois francs sont une réponse aux barrières à l’emploi que peuvent rencontrer de nombreux habitants des quartiers populaires, en particulier les discriminations territoriales.

D’autres expérimentations n’avaient pas marché. Alors pourquoi réessayer ?

De 2013 à 2015, l’expérience d’un dispositif proche des emplois francs avait été un échec.
En cause : des critères d’éligibilité trop limitatifs (être un demandeur d’emploi de moins de 30 ans, résider depuis 6 mois en zone urbaine sensible, faire état d’une durée minimum de 12 mois de recherche d’emploi au cours des 18 derniers mois…). Cette accumulation de critères d’éligibilité rendait toute embauche quasi impossible.

Nous avons tiré les leçons de cette expérience non-concluante. Désormais :

  • Adieu aux nombreux critères d’éligibilité, le public a été élargi à tout demandeur d’emploi
  • Le montant de l’aide versée par l’État à l’entreprise a été augmenté pour être plus incitatif
  • Le dispositif va être ciblé sur quelques territoires dans le cadre de l’expérimentation, afin de permettre une appropriation plus forte des acteurs sur le terrain
  • Le dispositif sera étendu aux recrutements en CDD de plus de 6 mois.

Concrètement ?

Dès le 1er avril 2018, 20.000 emplois francs seront expérimentés dans plusieurs zones géographiques pour évaluer le dispositif.
Le Gouvernement aura jusqu’au 15 septembre 2019 pour remettre un rapport d’évaluation de l’expérimentation au Parlement.