Retrouvez cet article sur en-marche.fr

« Entreprises & Politiques ! » : Emmanuel Macron au Medef

28 mars 2017 - Emmanuel Macron rencontre les chefs d’entreprise pour une heure de débat sur les thèmes de la mondialisation, de la compétitivité, des réformes sociales et de l’éducation-formation.

« Entreprises & Politiques ! » : Emmanuel Macron rencontre les chefs d’entreprise pour une heure de débat sur les thèmes de la mondialisation, de la compétitivité, des réformes sociales et de l’éducation-formation.

Retrouvez le replay de son intervention :

Echange avec des chefs d’entreprise autour de 4 thèmes :

  • Le premier thème concernait la mondialisation/l’Europe : quelles sont les positions que doit prendre la France, en réponse à la montée des populismes et à la tentation du protectionnisme ?

  • Le deuxième thème abordé était l’éducation /la formation : comment adapter la formation dans un monde qui change ?

Pour adapter la formation, et l'éducation, le candidat d'En Marche à l'élection présidentielle se propose de porter un changement de valeurs, propres à la culture française en valorisant la prise de risque, dédramatisant l’échec et en encourageant la réussite. Ce changement de paradigme se porte d'abord sur l'école, premier chantier d'action d'Emmanuel Macron.




Concernant la formation, Emmanuel Macron veut protéger les personnes, et non les emplois. Dans les années à venir, une évolution majeure va toucher de nombreux métiers, et les robots, les algorithmes vont progressivement être appelé à remplacer certains emplois. Aujourd'hui, le système de formation permet d’évoluer dans le secteur mais pas vers d’autres qualifications. C’est une transformation qu’il faut conduire.


  • Le troisième thème concernait la sphère sociale : le candidat d'En Marche à l'élection présidentielle a rappelé sa position sur les 35 heures. Il propose de maintenir les 35 heures, mais de favoriser le dialogue social, en renforçant les accords d'entreprise ou de branche.

  • Le quatrième thème était le financement de l’économie. Il est revenu sur son projet de réforme de l'assurance chômage


Pour conclure, Emmanuel Macron est revenu sur son projet pour les entreprises. La clé pour notre réussite collective est la confiance, confiance dans l’état et confiance européenne. Ce qui a bloqué la France depuis la crise est le manque de confiance entre partenaires européennes : pour avoir une vraie relance, il faut une politique de relance européenne.

À lire aussi :