Retrouvez cet article sur en-marche.fr

La Grande Marche fait la Grande Boucle

5 juillet 2016 - Deux marcheurs sur le Tour...

Deux volontaires de la Grande Marche sont partis, le temps d’'un week-end, à la rencontre des spectateurs du Tour de France.

« Chaque année, 12 millions de personnes se pressent sur les routes de France pour assister au Tour » confie Thomas : « Ce sont ces gens-là que je veux aller voir, je suis sûr qu'’ils ont plein de choses à dire ! ». « Je ne suis jamais allé voir une étape du Tour, je suis curieux de voir ce que ça donne en vrai » nous dit Victor très enthousiaste. Voici le récit de leur week-end sur la route du Tour !

Jour 1

Départ de Paris samedi matin à 7h30, direction Donville-les-Bains pour la première étape du Tour.

Les spectateurs que nous rencontrons sont d'’abord concentrés sur les coureurs : « Je suis venu voir le tour, je ne veux pas répondre à vos questions aujourd'’hui. Mais c’'est bien ce que vous faites, continuez ! ». « En même temps c'’est normal, si je suis au Stade de France pour regarder un match, jamais je ne répondrais au questionnaire ! » reconnaît Thomas. Heureusement que Benoît était là pour nous répondre juste avant l’'arrivée des coureurs. Nous décidons de changer d’'approche et de profiter de la course avant de partir à la rencontre des Donvillais.

Thomas avec Benoît à Donville

Une fois le tour passé, les passants se montrent en effet plus réceptifs et nous recueillons de nombreux témoignages intéressants. Avec Sylvie et Claude, nous échangeons sur le système de santé et l’'éducation. Sylvie nous parle des Mots Bleus, une association de Granville qui lutte contre l’illétrisme : voilà une initiative concrète qui mériterait d’être mieux connue !

Thomas avec Sylvie et Claude
Peu après, nous interpellons **Jean-Marc**, un ancien chauffeur routier très pressé avec qui nous échangeons finalement près d'’une demie heure. Tout y passe, de l’'héritage de mai 1968 au système des retraites.

Nous partons, bluffés, vers Granville où nous poursuivons notre voyage. Au total, 22 questionnaires remplis : la majorité silencieuse a bien des choses à dire.

Jour 2

Dimanche nous mettons le cap sur Coutances pour interroger d’'autres spectateurs.

Malgré la pluie, les Coutançais sont au rendez-vous !

Vers 13h, coup de fil de François, un volontaire de la Grande Marche qui habite à Granville et que nous avions sollicité en amont de notre périple. Il est avec Guy, l’'un de ses amis et ils souhaiteraient nous rencontrer. Nous quittons donc Coutances et filons vers Granville. Nous les retrouvons (sous le soleil) en début d'’après-midi et leur présentons la méthode d’'En Marche, les raisons pour lesquelles nous nous sommes engagés. Séduits par notre démarche, ils nous disent vouloir aller interroger leurs proches, leurs amis, leurs commerçants !

Victor & Thomas avec Guy et François à Granville

Retour précipité vers Paris pour ne pas rater le début de France-Islande, les Bleus avant tout !