Retrouvez cet article sur en-marche.fr

JMPE : Un espace d’expertise au service de l’engagement

13 avril 2018 - JMPE s’investit au sein de la cause Education en apportant son expertise.

Ilana Cicurel, députée européenne, membre de la commission Culture et Education, fondatrice du collectif citoyen « Je m’engage pour l’école ! », Amina Dahoun, docteur en chirurgie dentaire, référente de Meurthe et Moselle, enseignante au lycée et en BTS, référente E3D et Stéphane Pini, élu local et principal d’un collège en Education prioritaire, membres de JMPE, piloteront la Coalition Education. Le 6 avril, l’initiative « Je m’engage pour une cause ! » a été lancée par La République en Marche.

Son objectif est de proposer collectivement des idées qui améliorent concrètement la vie des Français, d’inciter ceux qui le souhaitent à s’engager, de donner la parole et la capacité d’agir aux citoyens. Think tank territorial depuis trois ans, lieu d’échanges, de débats constructifs et force de proposition pour contribuer à la co-construction des politiques éducatives, « Je m’engage pour l’école !ieur » porte des causes qui s’inscrivent dans la coalition éducation, pour faire en sorte que les idées d’aujourd’hui deviennent les réalités de demain.

Amina Dahoun : « Je suis heureuse de rejoindre la coalition éducation et fière du travail déjà accompli au sein de l’association « Je m’engage pour l’école ! ». C’est pour moi un privilège de pouvoir œuvrer aujourd’hui au sein de cette coalition avec un vaste réseau de citoyennes et citoyens qui partagent la même ferveur et sont comme moi convaincus que l’émancipation passe également par l’éducation qui représente un enjeu crucial de notre société. L’éducation change la vie, elle a changé la mienne. Je me réjouis de poursuive mon engagement pour l’éducation auprès d’Ilana CICUREL députée européenne et fondatrice de JMPE et de Stéphane PINI. »

Stephane Pini : « C’est un grand honneur pour moi de co-piloter la coalition éducation avec Ilana Cicurel et Amina Dahoun. Cette thématique m’est particulièrement chère car, que ce soit dans ma vie professionnelle, politique ou associative, j’ai toujours eu à cœur d’œuvrer pour la jeunesse. J’aurai grand plaisir à travailler avec tous les acteurs de la communauté éducative qui, au quotidien, contribuent à faire avancer l’Education nationale, avec passion et pragmatisme. Toutes les personnes de bonne volonté qui voudront nous rejoindre auront la plus belle des missions : permettre de faire avancer le système éducatif. Nous le devons à notre jeunesse envers laquelle nous avons une responsabilité, bien loin de toute posture partisane. C'est en tout cas le sens de notre engagement. »


-----


Zoom sur deux causes portées par JMPE !
« Pour l’égalité des chances et de destin des jeunes ruraux, pour favoriser l’accès aux études et aux grandes écoles », telle est la cause portée par Sylvie, professeur d’anglais en classe préparatoire et Robin, étudiant, tous deux membres de notre association.

RDV sur : https://pourunecause.fr/cause/3385e534-9302-11eb-9419-42010a840019

Intégrer une classe préparatoire est une chance, une opportunité pour les élèves, auxquels on transmet durant deux années des savoirs, des savoir-être et des savoir-faire. C’est cependant un univers lointain pour de nombreux jeunes, qui n’ont pas connaissance de l’existence de ces filières d’excellence et des opportunités qu’elles peuvent leur offrir.

En effet, les élèves des territoires périurbains et ruraux se démarquent souvent par leurs bons résultats au baccalauréat, mais poursuivent moins fréquemment des études supérieures ambitieuses.

Les freins majeurs qui affectent leur destin sont le manque d’information, la crainte de l’inconnu, l’autocensure, les fragilités financières, le déracinement. Cette situation nuit aux trajectoires individuelles, mais elle affaiblit également les territoires en nuisant à leur dynamisme et à leur attractivité.

Soutenir cette cause, c’est agir en faveur de l’égalité des chances et du développement de nos territoires.
Sylvie en est convaincue, pour porter cette cause, informer et incarner vont permettre de susciter des vocations. Elle compte s’appuyer sur l’association « Des Territoires aux grandes écoles ».

La clé de la réussite, être présents lors des forums dédiés à l’orientation, organiser des tables rondes et intervenir auprès des jeunes.


-----

« Accompagner les collégiens, les lycéens et les étudiants en manque de réseau à trouver leurs stages afin de valider leur cursus » est la cause portée par Patricia Leterrier.

RDV sur : https://pourunecause.fr/cause/3385ddd4-9302-11eb-9419-42010a840019

Son objectif est d’accompagner les jeunes dans leur recherche de stage, quel que soit leur niveau d’études, pour permettre à ceux qui ne bénéficient pas d’un réseau familial d’être mis en relation avec les entreprises et les structures qui accueillent des stagiaires.

Pour porter sa cause, Patricia s’appuie sur l’association « Un stage pour toi 91 » qu’elle a créée.

Il ne s’agit pas seulement de mettre en place une plateforme, mais de proposer au jeune qui prend contact avec l’association un accompagnement humain. Le réseau d’entreprises partenaires s’élargit progressivement via les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn. C’est en fédérant les acteurs et en créant des synergies entre les entreprises, les collectivités et les associations, que les jeunes seront mieux accompagnés.

Soutenir cette cause, c’est agir en faveur de l’égalité des chances et lutter contre les inégalités de destin.

Le projet de Patricia est de dupliquer, dans d’autres départements, ce qui fonctionne dans celui de l’Essonne, et d’apporter une méthodologie susceptible de s’enrichir d’autres bonnes pratiques.