Retrouvez cet article sur en-marche.fr

L’allocation adulte handicapé (AAH) sera bien revalorisée. Aucun perdant !

20 octobre 2017 - Budget 2018 : conformément aux engagements de campagne d’Emmanuel Macron, l’AAH est revalorisée pour lutter contre la pauvreté subie en raison d’un handicap.

Emmanuel Macron a fait de la politique du handicap une des priorités du quinquennat. Le Gouvernement s’active sur tous les fronts, école, emploi, logement, santé, transports, accès aux sports et à la culture, pour améliorer les conditions de vie et les ressources des personnes en situation de handicap. Déjà, 8 000 postes d’accompagnants à l’école ont été créés pour la rentrée scolaire 2017 pour les élèves en situation de handicap et le 4e plan autisme a été lancé au mois de juillet pour améliorer l’inclusion scolaire et sociale des jeunes autistes, l’appui à leurs familles et la formation des professionnels accompagnants.

Lutter contre la pauvreté subie en raison d’un handicap

Le Gouvernement a annoncé, conformément aux engagements d’Emmanuel Macron, l’augmentation de l'AAH à hauteur de 2 milliards d’euros d’ici à 2022. Il s’agit de garantir un minimum de revenu décent aux personnes en situation de handicap pour faire face aux dépenses de la vie courante.

La revalorisation va permettre de porter le niveau de l’AAH à 900 euros par mois pour une personne seule. Cette revalorisation se déroulera en deux temps :

  • 1er novembre 2018 : le montant de l’AAH sera porté à 860 euros par mois, c’est +48 euros pour les personnes concernées
  • 1er novembre 2019 : le montant de l’AAH sera porté à 900 euros par mois

Les couples bénéficiant tous les deux de l’AAH bénéficieront à plein de cette revalorisation. Cela représentera un treizième mois.

Pour 75 500 couples sans enfant, l’AAH restera stable en raison du rapprochement des règles de prise en compte de la situation familiale des bénéficiaires avec celles applicables à d’autres minimas sociaux.