Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Loi anti-gaspillage : pour un vrai tournant écologique

10 juillet 2019 - Mercredi 10 juillet, Brune Poirson a présenté en Conseil des ministres son projet de loi sur l’économie circulaire qui vise notamment à réduire les déchets et améliorer le recyclage. À quoi va ressembler cette loi ? Explications.

“Il est temps de passer d’une société du tout-jetable à une société économe de ses ressources et respectueuse de l’environnement” a expliqué Brune Poirson ce dimanche 7 juillet dans un entretien au JDD.

La secrétaire d’État à la Transition écologique a présenté ce mercredi 10 juillet lors du Conseil des ministres son projet de loi sur l’économie circulaire. Un projet de loi qui comprend 13 articles et qui représente un “vrai tournant écologique” en se fixant 3 objectifs :

  • Réduire la consommation
  • Supprimer les emballages inutiles
  • Encourager le réemploi et le recyclage

Pour y parvenir, plusieurs mesures devraient être mises en place et notamment :

  • La lutte contre la destruction des invendus. Dans un premier temps, les entreprises pourront en faire don à des associations mais à terme, il s’agira de lutter contre la surproduction ;

  • L’obligation pour les entreprises de gérer leurs déchets. Aujourd’hui, ceux-çi sont pris en charge par les collectivités et donc les impôts locaux. Il s’agira ici de responsabiliser chacun et de renforcer le principe du “pollueur- payeur”. En France, le secteur du BTP (Bâtiment et Travaux Publics) a énormément de progrès à faire puisqu’il représente ¾ des déchets produits en France ;

  • Une “police des déchets” pourra être mise en place avec un renforcement du pouvoir des maires et une autorisation de la vidéo surveillance pour lutter contre les décharges sauvages. Ces dépôts coûtent 340 millions chaque année aux contribuables ;

  • Le projet de loi prévoit d’instaurer un système de consigne. Un comité de pilotage travaille actuellement pour en définir les modalités. Ce dispositif devrait être mis en place d’ici la fin du quinquennat ;

  • Le texte fixera également l’objectif du recyclage des plastiques à 100% d’ici 2025. Dès 2020, l’utilisation des plastiques à usage unique sera prescrite (pour les pailles, touillettes, couverts et cotons-tiges). Aujourd’hui, seulement 26% des emballages plastiques sont recyclés en France ;

Un projet de loi ambitieux qui modifie en profondeur notre modèle économique selon la secrétaire d’État, Brune Poirson : “La jeune génération nous a interpellés à ce sujet. Les citoyens sont prêts à changer de modèle, ils nous l’ont dit durant le grand débat, pourvu qu’on leur en donne les moyens.”

L’économie circulaire, qu’est ce que c’est ?

C’est un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable. Aujourd’hui, notre consommation est trop souvent linéaire : les produits sont conçus, consommés puis jetés. Grâce à l’économie circulaire, ces mêmes produits devront être mieux conçus pour ensuite être utilisés, réparés, puis réutilisés avant d’être recyclés. Un fonctionnement en circuit donc.

Aujourd’hui, en France, seulement 40% des pannes des produits électriques ou électroniques donnent lieu à des réparations. L’objectif sera de passer à 60% d’ici 5 ans.

Un modèle économique qui pourrait créer près de 300 000 emplois sur le territoire mais aussi entraîner de fort gain de pouvoir d’achat pour les consommateurs.