Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Protéger et aider les jeunes LGBT+ : que contient le plan d'urgence de Marlène Schiappa ?

27 avril 2020 - Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, annonce un plan d’urgence pour venir en aide aux personnes LGBT+ en cette période de confinement.

Dans la période actuelle, “beaucoup de jeunes vivent actuellement un enfer”, a déclaré Marlène Schiappa, dans les colonnes de Libération. Elle y détaille le plan du Gouvernement pour venir en aide aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles ou transgenres (LGBT+).

Un plan d’urgence qui répond à 4 objectifs : prévenir les violences et aider les jeunes en détresse ; protéger du danger les jeunes ; lutter contre la haine en ligne et lutter contre les violences conjugales au sein des couples LGBT+.

Etre à l’écoute pour prévenir les violences et aider les jeunes

Pendant le confinement, de nombreux jeunes LGBT+ se retrouvent parfois dans des familles qui ne les acceptent pas. Il est donc primordial que ces jeunes soient écoutés et aidés.

Grâce à l’action du Gouvernement, en lien avec Orange, la ligne d’écoute de SOS Homophobie est rétablie. Dans le même temps, le Gouvernement apporte son soutien à l’association Contact qui maintient sa ligne d’écoute à destination des entourages et des familles.

6 000 nuitées pour protéger du danger

Le Gouvernement a décidé de financer des nuitées pour mettre à l’abri ces jeunes victimes de violences. Grâce à l’engagement d’Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics, 6 000 nuitées vont être financées pendant la période de confinement.

Par ailleurs, les dispositifs mis en place pour les victimes de violences intrafamiliales sont accessibles aux personnes LGBT+ : alerte depuis les pharmacies, 114, 119 ou la plateforme de signalement arretonslesviolences.gouv.fr


Violences intrafamiliales - Retrouvez tous les dispositifs : cliquez-ici


Accélérer la lutte contre la haine en ligne

Afin de renforcer la lutte contre la haine en ligne, Marlène Schiappa a réuni jeudi 23 avril les plateformes et associations luttant contre la haine en ligne pour les inviter à accélérer leurs modérations en période de confinement.

Lutter contre les violences conjugales au sein des couples LGBT+

Parce que les violences conjugales existent dans tous les couples et que la période de confinement, on le sait, connaît une hausse des violences conjugales, le Gouvernement travaille avec les associations spécialisées sur le sujet.

Marlène Schiappa a ainsi confié une mission à Elisabeth Moiron-Braud, Secrétaire générale de la MIPROF (Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains), sur l’impact du confinement sur les violences conjugales, qui comportera un volet sur les violences conjugales au sein des couples LGBT+ avec l’association Flag ! et le centre LGBT d’Orléans.

« Le tabou des violences conjugales au sein des couples LGBT doit être levé. »
Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée
de la Lutte contre les discriminations

Le Gouvernement apporte son soutien à une application de signalement des violences conjugales au sein des couples LGBT+ développée par Flag !. Elle permet de signaler les violences LGBTphobes mais aussi les violences conjugales au sein des couples LGBT+ directement aux forces de l’ordre.

  • A lire sur le même sujet :
- Marlène Schiappa : “Aider les victimes à s’extraire des situations de violence”