Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Des mesures concrètes pour les quartiers prioritaires

19 juillet 2018 - Plus d’égalité, plus de sécurité, plus d’opportunités pour les habitants des zones défavorisées et notamment pour la jeunesse : retour sur les mesures prises par le Gouvernement pour transformer nos quartiers.

Jacques Mézard et Julien Denormandie ont présenté en Conseil des Ministres les actions engagées par le Gouvernement en faveur de la cohésion des territoires, et en particulier en direction des quartiers. L’objectif est de renforcer l’attention sur les zones qui en ont le plus besoin. C’est notamment le cas des quartiers prioritaires de la politique de la ville, qui regroupent 5 millions de Français qui connaissent encore trop d’obstacles parmi lesquels le chômage, l’enclavement et l’insécurité.

« J’appelle à une grande mobilisation nationale pour les habitants des quartiers, une mobilisation qui concerne chacun d’entre nous. Je veux que le visage de nos quartiers ait changé d’ici la fin du quinquennat. »
Emmanuel Macron, 14 novembre 2017, Discours à Tourcoing

Une forte mobilisation pour la jeunesse

Une priorité au « centre de l’agenda » du Gouvernement, car ce qui est en jeu, c’est « 15% de notre jeunesse », et c’est le cœur même de la promesse républicaine

  • Julien Denormandie, 18 juillet 2018, Compte-rendu du Conseil des ministres
Une priorité au « centre de l’agenda » du Gouvernement, car ce qui est en jeu, c’est « 15% de notre jeunesse », et c’est le cœur même de la promesse républicaine.
- Julien Denormandie, 18 juillet 2018, Compte-rendu du Conseil des ministres

Notre projet repose sur une transformation en profondeur pour accompagner toutes et tous, à chaque étape de la vie. En commençant par la jeunesse, nous traitons les inégalités à la racine, pour qu’à terme chacun puisse choisir le citoyen qu’il souhaite être.

  • Favoriser les conditions de travail à l’école, dès le plus jeune âge. Notamment par le dédoublement des classes de CP et de CE1 en REP et REP+ d’ici 2020, mesure qui a su démontrer son efficacité (voir notre article à ce sujet). Mais également en rémunérant mieux 60 000 enseignants en REP+ qui gagneront désormais 3 000 euros de plus par an. Enfin, le Gouvernement a mis en place une prime de 1 000 euros pour chaque place de crèche créée en quartier prioritaire.

  • Permettre une meilleure insertion professionnelle des jeunes. 30 000 offres de stages supplémentaires seront proposés aux élèves de 3e par les entreprises qui se sont engagées avec #LaFranceUneChance (voir notre article sur la rencontre des ces 100 entreprises le 17 juillet à l’Élysée).



  • Soutenir la possibilité pour les jeunes de se former, parce que la compétence est la meilleure protection : 2 milliards d’euros ont notamment été investis pour former 150 000 jeunes sans qualification et 150 000 chômeurs longue durée des quartiers prioritaires. D’ici 2022, le Gouvernement s’est également fixé comme l’objectif de passer de 5% à 10% d’apprentis issus des quartiers prioritaires par la mise en place d’un dispositif de pré apprentissage ainsi que par la mobilisation des entreprises.

  • Soutenir les acteurs de terrain, référents d’une stabilité républicaine pour la jeunesse et au-delà : avec notamment la création d’un fonds de 15 millions d’euros pour les associations les plus structurantes mais la création de 1 000 postes “d’adultes-relais” et l’ouverture de 260 centres sociaux d’ici 2020.

Un combat pour que tous aient les mêmes droits

  • Pour améliorer les logements et le cadre de vie des habitants des quartiers : le Gouvernement porte de 5 à 10 milliards d’euros le budget de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), accélère les projets de rénovation urbaine, renforce le traitement des copropriétés dégradées et lutte contre les marchands de sommeil (pour comprendre la loi ELAN, loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique).

  • Pour lutter contre l’insécurité dans les quartiers : 1300 policiers et gendarmes de plus seront déployés d’ici 2020 dans 60 quartiers de reconquête républicaine (c’est le projet de Police de Sécurité du Quotidien). Un plan d’action contre la criminalité organisée sera également présenté prochainement.

  • Pour lutter contre les déserts médicaux : parce que tous nos concitoyens doivent pouvoir avoir le même accès aux soins, le Gouvernement doublera les maisons de santé d’ici 2022. Elles regrouperont des médecins, des infirmières, des orthophonistes, des kinésithérapeutes, des professionnels du sport (voir notre article sur le sujet).