Retrouvez cet article sur en-marche.fr

L'orientation et la formation contre le chômage

6 octobre 2017 - Lors de son déplacement hier à Egletons en Corrèze, le Président de la République a échangé avec passion avec des élus locaux sur l’urgence de requalification des salariés d’entreprises industrielles en difficulté.

Emmanuel Macron a fait sien ce combat pour l’industrie et en particulier dans les territoires ruraux. Il sait qu’il y a un grand potentiel et de nombreux savoir-faire et c’est pour cela qu’il a annoncé un grand plan de transformation de notre politique d’orientation et de formation pour renforcer la protection des Français face au chômage.

Face au chômage, la priorité c’est d’investir dans les compétences.

« Nous allons révolutionner l’orientation avec une idée simple : on permettra à chacun, en étant mieux informé, d'être l'acteur de son parcours professionnel, on donnera la vérité des prix en expliquant quels sont les débouchés réels de telle ou telle formation, quel taux d’accès à l’emploi durable (...)

Nous allons donner la possibilité de choisir sa vie, de changer de vie à un certain moment donné, de répondre aux besoins des territoires et des entreprises face aux changements subis ou choisis : c’est la protection du XXIème siècle, la vraie, celle qui met en capacité mais qui suppose des formations plus longues et plus qualifiantes.

Nous allons mettre vraiment les branches professionnelles et les entreprises au cœur de l’apprentissage dans l’élaboration des diplômes, dans son organisation (...).
Un exemple chiffré : bon an, mal an, la gauche et la droite qui se sont succédées au pouvoir jusqu’ici ont construit un dispositif de formation inefficace qui, dans le meilleur des cas, offre 150 heures de formation à ceux qui en ont besoin – c’est une escroquerie, car la vérité est qu’il n’y a pas de formation vraiment qualifiante en-dessous de 400 heures. Nous allons donc aller jusqu’à 400 heures. »

Le vrai respect que nous devons à ceux qui sont en fragilité, ce n’est pas de s’indigner de leur situation, c’est de trouver des solutions !