Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Le Pacte National sur les emballages plastiques, c’est quoi ?

27 février 2019 - Avec son Pacte National sur les emballages plastiques signé le 21 février, le Gouvernement s’attaque à la pollution plastique. En quoi consiste-t-il ? On vous explique.

Chaque minute, c’est l’équivalent d’un camion poubelle rempli de plastique qui est déversé en mer. Soit entre 8 et 12 millions de tonnes (source : Fondation Ellen McArthur). Certains chercheurs estiment même qu’il y aurait davantage de plastiques que de poissons dans les océans d’ici 2050. Cette pollution menace gravement la biodiversité. Le ministère de la Transition Écologique et Solidaire s’y attaque avec le Pacte National sur les emballages plastiques.

Les emballages représentent en effet 45% de la consommation de plastique en France. Pour une utilité pas toujours évidente. Des hashtags comme #RidiculousPackaging (lancé par GreenPeace Canada) ou #BreakFreeFromPlastic pointent régulièrement du doigt les pratiques des industriels.


Cet accord a été signé par 13 distributeurs et grands industriels français (dont Auchan Retail France, Carrefour, Monoprix, Danone, Casino, Système U…) mais aussi 2 ONG environnementales (WWF et la fondation Tara Expéditions) qui seront chargées de veiller à la mise en œuvre des engagements pris grâce à un rapport annuel.

Ce Pacte National comprend en effet des objectifs ambitieux :

  • Atteindre 60% d’emballages plastiques recyclés d’ici 2022 ;
  • Établir une liste des emballages devant être désignés comme "problématiques" ou "inutiles" et qui doivent être éliminés ;
  • Eco-concevoir les emballages pour les rendre réutilisables, recyclables ou compostables à 100% d’ici 2025 ;
  • Mener des actions de sensibilisation et de pédagogie auprès du grand public sur les enjeux de la pollution plastique.

Concrètement, voici quelques exemples de ce qui va être mis en place :

  • Les briques de certaines boissons (lait et jus de fruits) ne contiendront plus d’aluminium et les pailles en plastique qui les accompagnent seront remplacées.
  • Le fromage à la coupe libre-service sera désormais emballé dans du carton recyclé et recyclable en remplacement des barquettes polystyrènes.
  • Des espace BIO seront mis en place, où les fruits et légumes, les céréales et légumineuses ne seront pas emballés mais en vrac.
  • Certaines marques de lessive seront désormais emballées dans des contenants 100% recyclables.
  • La mise sur le marché français d’une gamme de shampooings et d’après-shampooings dont les flacons seront entièrement constitués de matières recyclées.

Un pacte qui nécessitera des efforts importants de la part des producteurs, des marques nationales, des distributeurs engagés… mais qui ne compte pas s’arrêter là en mobilisant un nombre toujours plus important de signataires.