Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Plan étudiants : accompagner chacun vers la réussite

31 octobre 2017 - Le gouvernement a présenté ce lundi 30 octobre son plan pour les étudiants. Fin du système APB, mesures en faveur de la hausse du pouvoir d’achat, solutions pour une meilleure orientation : ce qui va changer pour nos lycéens et étudiants.

« Accomplir enfin la démocratisation de notre enseignement supérieur en accompagnant tous les étudiants, dans leur diversité, vers la réussite : voici tout l’enjeu de la transformation du premier cycle que le gouvernement engage. »
Frédérique Vidal

Quelle est la situation aujourd’hui ?

  • 8 fois plus d’étudiants aujourd’hui qu’il y a 50 ans.
  • La réussite des études, malheureusement trop souvent conditionnée au milieu social d’origine : les élèves issus des catégories les plus favorisées sont surreprésentés dans les classes préparatoires.
  • Un taux d’échec élevé en premier cycle : seulement 27% des étudiants ont leur licence en 3 ans et 39% en 4 ans. Les 61% restants abandonnent les études dans lesquelles ils se sont initialement engagés.
  • Les élèves de Baccalauréat technologique ou professionnel évincés des filières qu’ils privilégient : ils sont insuffisamment représentés dans les filières courtes et professionnalisantes qu’ils ont pourtant placé en tête de leurs voeux APB. Résultat : ils choisissent l’université par défaut, et moins de 10% d’entre eux valident finalement leur licence.

Le plan étudiant en 20 mesures

Qu’est-ce qui va changer concrètement pour les élèves de terminale avec le Plan Etudiants ?

  • Orientation

→ Bye Bye APB ! Les lycées auront accès à une nouvelle plateforme d’orientation plus transparente et plus simple où ils pourront se renseigner sur le taux de réussite et d’insertion professionnelle de chaque formation. Ils pourront faire leurs choix d’orientation en pleine connaissance de cause. Ils y trouveront également les connaissances et aptitudes attendues. Si le bachelier ne dispose pas de ces connaissances, il sera invité à s’inscrire à un parcours pédagogique pour lui donner toutes les chances de réussir.

→ Pour les aider à mieux s’orienter, ils seront accompagnés de deux professeurs principaux, ainsi que du Conseil d’orientation, au sein de leur lycée, qui auront pour mission de les accompagner dans leur réflexion.

→ Durant leur année de Terminale, 2 semaines seront dédiées à l’orientation et à la construction de son projet professionnel.

→ Une fois le projet établi, ils n’auront plus qu’à faire 10 choix non-hiérarchisés sur la nouvelle plateforme, et plus 24. L’objectif ? Évitez les choix par défaut et donc l’échec scolaire.

130.000 places seront créées dans l’enseignement supérieur dans les filières sous tension (STAPS, psychologie, BTS, droit) pour offrir plus de places dans le supérieur et éviter la surcharge des classes et des licences !

  • Logement, bourses et Sécurité sociale

→ Les étudiants pourront avoir plus facilement accès à un logement étudiant : le gouvernement va créer 60.000 nouveaux logements étudiants et 20.000 pour les jeunes actifs.

Les bourses seront désormais versées à date fixe : tous les 5 du mois. Les retards de paiement, c’est bientôt fini ! De plus, un chantier de simplification des aides étudiantes sera lancé avec toutes les organisations représentatives des étudiants.

Les étudiants seront désormais rattachés au régime général de la Sécurité sociale. Finie la Sécurité sociale des étudiants et finis les 217€ de cotisations sociales chaque année !

→ Les étudiants qui changent de région pour poursuivre leurs études de master recevront une aide de 1.000€.

Je consulte le dossier de presse

En savoir plus