Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Plan Rénovation Énergétique : combattre les passoires thermiques

29 novembre 2017 - Le plan rénovation énergétique des bâtiments veut faire de la rénovation énergétique une "priorité nationale". Il est porté par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires.

C’était une promesse du candidat Emmanuel Macron : aider les ménages qui en ont le plus besoin à faire face au défi de la consommation énergétique de leurs logements.

« Demain, nous engagerons un vaste plan de rénovation des logements : nous aiderons l’ensemble des ménages, et nous supprimerons les passoires énergétiques des propriétaires les plus précaires en 10 ans. Dès 2022, nous visons d’en rénover la moitié. »
, programme présidentiel d’Emmanuel Macron

Les chiffres à retenir

  • 7 millions de logements mal isolés ;
  • 3,8 millions de passoires thermiques occupées par des ménages en situation de précarité énergétique ;
  • 14% des Français ont froid dans leur logement ;
  • Le secteur du bâtiment représente 45% de la consommation finale d’énergie ;
  • Le secteur du bâtiment représente 27% des émissions de gaz à effet de serre.

Atteindre la sobriété énergétique

  1. Lutter contre la précarité énergétique et massifier la rénovation des logements pour les particuliers.

500 000 : C’est le nombre de logements que le gouvernement souhaite rénover chaque année. Pourquoi une telle accélération - quasiment du quitte au double ? Car les “passoires thermiques” représentent entre 7 et 8 millions de logements en France. Les premiers concernés sont ceux occupés par des ménages modestes qui ne peuvent se permettre de payer une facture de chauffage élevée.

Les mesures :

→ Une réforme globale des aides notamment en transformant le crédit d’impôt transition énergétique en une prime.

→ La création d’un service public de la performance énergétique de l’habitat avec un guichet unique pour tous les Français.

→ Une nouvelle stratégie industrielle pour la rénovation des passoires thermiques pour changer d’échelle dans la lutte contre la précarité énergétique.


  1. Favoriser la rénovation des bâtiments publics et tertiaires en rénovant en 5 ans 25% du parc immobilier de l’État et en mobilisant 3 milliards d’euros pour accompagner les collectivités dans la rénovation de leur parc.

  2. Renforcer les compétences et l’innovation en formant les professionnels du bâtiments et en soutenant l’innovation.

Lancement de la concertation

Dans le cadre du Plan Climat et de la Stratégie logement du Gouvernement, Nicolas Hulot et Jacques Mézard lancent une concertation sur le plan de rénovation énergétique des bâtiments. De fin novembre à fin janvier 2018, l’ensemble des Français et des acteurs de la rénovation sont invités à s’exprimer pour enrichir le plan et co-construire une stratégie à long terme.