Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Bonne nouvelle : le pouvoir d’achat des étudiants augmente !

28 août 2018 - Des militants politiques et syndicats étudiants font circuler un certain nombre de contre-vérités. Parmi celles-ci, l’affirmation que la rentrée coûterait plus cher aux étudiants cette année. On vous explique pourquoi c’est tout à fait le contraire.

Si vous êtes étudiant(e), vous avez dû vous apercevoir que plusieurs choses changeaient à la rentrée 2018, notamment en ce qui concerne votre pouvoir d’achat ! Ces changements font suite à la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants (loi ORE) adoptée en mars 2018.

Une hausse du pouvoir d’achat pour TOUS les étudiants

Selon une étude réalisée par la FAGE, le principal syndicat étudiant, le coût de rentrée a baissé de 6,79% cette année. Cette baisse - la première depuis des années - s’explique par différents changements :

  • La fin du régime de la Sécurité sociale étudiante. Les étudiants n’ont plus à payer une cotisation de 217€ pour être rattachés à une Sécurité sociale étudiante (ni les 5€ additionnels de médecine préventive). Ils sont désormais rattachés gratuitement et automatiquement au régime général de la Sécurité sociale. À la place, ils devront s'acquitter d’une cotisation à la vie étudiante de 90€ (pour les activités sportives, culturelles et les coûts de médecine préventive des universités) - dont les boursiers et étudiants réfugiés restent exonérés bien entendu !

  • La diminution des frais d’inscription à l’université. Cette année, les coûts d’inscription baissent de 13€ pour l’entrée en licence et 14€ pour le master.

Ces modifications ont pour effet direct d’augmenter le pouvoir d’achat des étudiants d’environ 145€.

De gros changements pour les étudiants boursiers !

Si vous êtes boursier(e), vous avez forcément connu cette galère, ce grand mystère à chaque rentrée : quand est-ce que votre bourse va tomber ? Certains ont pu la recevoir en novembre, en janvier, certains en mars ! Cela implique des mois avec de très faibles revenus pour les étudiants. Sans parler de l'irrégularité du paiement de la bourse qui ne tombe jamais le même jour chaque mois.

Dès cette rentrée, ça change ! Si vous avez rempli votre dossier à temps, votre première mensualité de bourse tombera le 30 août, pour vous permettre de commencer l’année détendu(e) et de ne plus stresser à la vue de votre compte en banque. Et désormais, la bourse tombera tous les 5 du mois, plus de surprises ici encore.

La concrétisation de la loi ORE

Ces changements sont la concrétisation de la loi ORE portée par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, et participent au Plan Étudiant engagé par le Gouvernement dont l’essence est d’accompagner au mieux les élèves dans l’enseignement supérieur.



Au delà de ces changements, d’autres mesures vont venir améliorer la qualité de vie et le pouvoir d’achat des étudiants cette année et dans les années à venir :

  • Le nombre de logements étudiants va augmenter : 60 000 logements vont être construits d’ici 2022.

  • Avec la garantie Visale, l’État se porte gratuitement garant pour vous si vous n’en avez pas ! Pour en savoir plus sur ce dispositif, retrouvez notre article à ce sujet !

  • Le bail mobilité sur les locations meublées est un bail d’un à dix mois qui ne demande pas de dépôt de garantie. Ce bail vous facilite l’obtention d’un logement si vous êtes amenés à vivre dans une autre ville pendant une certaine période au cours de vos études, pour un stage ou une formation par exemple.

  • À partir de 2020, dans le cadre du « 100% Santé », certains soins dentaires, auditifs et optiques seront intégralement pris en charge.

*Étude réalisée par la Fédération des Associations Générales Étudiantes (FAGE).