Retrouvez cet article sur en-marche.fr

La nouvelle prime d’activité en 13 chiffres clés

5 février 2019 - Emmanuel Macron en avait pris l’engagement le 10 décembre 2018 : la prime d’activité a été revalorisée et étendue, en faveur du pouvoir d’achat des travailleurs modestes. Un changement qu’ils verront sur leur compte bancaire ce 5 février. Explications.

3,5 millions, c’est le nombre de foyers bénéficiaires qui toucheront la prime d’activité revalorisée ce 5 février 2019.

Soit… 700 000 foyers bénéficiaires de plus qu’en 2018.

Les CAF (Caisses d’Allocations Familiales) de toute la France ont traité près de 30 000 dossiers par jour pour que ces travailleurs modestes perçoivent dès ce 5 février, ce complément de revenus.

Rappelons que cette aide a été créée pour qu’il soit toujours plus intéressant de reprendre un emploi, même peu payé, plutôt que de rester au chômage.



Le calcul du montant de la prime d’activité est complexe puisqu’il dépend des revenus de votre foyer et non seulement du montant net de votre salaire. En 2018, son montant moyen était de 158 €.

90 €, c’est le montant de l’augmentation pour une personne célibataire, sans enfant, touchant jusqu’à 1560 € net / mois. Mais vous pouvez toucher cette prime, proportionnellement, si vous touchez jusqu’à 1787 € net / mois.

18 ans, c’est l’âge à partir duquel on peut en bénéficier. A noter que les apprentis, les étudiants, les fonctionnaires, les indépendants et les agriculteurs peuvent aussi y avoir droit.

2,8 milliards, c’est le coût de cette mesure pour l’État.

7 millions, c’est le nombre de simulations qui ont été faites en ligne par les Français depuis le 1er janvier 2019 pour savoir s’ils avaient oui ou non le droit de toucher cette prime d’activité. Soit 10 fois plus que d’habitude pendant un mois classique.


Le taux de non-recours pour cette prime d’activité était de 30% en 2018. C’est-à-dire que 30% de gens ayant droit à cette prime n’ont jamais effectué les démarches administratives pour en bénéficier. Grâce à la mise en lumière de cette aide dans les médias notamment, l’État espère augmenter le nombre de bénéficiaires et monter jusqu’à 5 millions.

Pour bénéficier de la prime d’activité, il vous faut remplir une demande, soit en vous rendant à la CAF dont vous dépendez, soit en ligne (ici si vous dépendez du régime général ou si vous dépendez du régime agricole).

En visite à Beauvais, le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré le 4 février que le Gouvernement, en collaboration avec les CAF, travaillait actuellement à rendre cette prime d’activité encore plus facile d’accès pour les 5 millions de foyers éligibles (7,6 millions de personnes si on compte les conjoints et enfants) : « ça sera plus tard dans l’année car c’est un travail technique compliqué ». Une date sera annoncée le jour où Edouard Philippe sera sur de « pouvoir la tenir ».