Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Retrouvez toutes les propositions pour la culture d'Emmanuel Macron

16 avril 2017 - La France est forte d’un héritage exceptionnel: une langue, chantée sur tous les continents, une culture partagée, une histoire commune. Elle est forte d’une tradition séculaire de savoir et d’accueil, d’ouverture au monde et de respect de l’autre.

L'audace de la confiance



En quelques mots, Ernest Renan nous rappelle ce qu’est l’essence d’une Nation et il trace la route de notre ambition : « avoir des gloires communes dans le passé, une volonté commune dans le présent; avoir fait de grandes choses ensemble, vouloir en faire encore, voilà les conditions essentielles pour être un peuple».

La France est forte d’un héritage exceptionnel: une langue, chantée sur tous les continents, une culture partagée, une histoire commune. Elle est forte d’une tradition séculaire de savoir et d’accueil, d’ouverture au monde et de respect de l’autre. Elle est forte de ses valeurs humanistes – celles de Montaigne, celles des Lumières –, de son idéal de liberté, d’égalité et de fraternité, de ce message universel qu’elle porte au-delà de ses frontières – celui des droits de l’Homme.

Depuis toujours, grâce à ses créateurs, la France a ouvert bien des voies : dans les arts, dans la science, dans la pensée. Nous sommes un peuple inventif et généreux. Aujourd’hui encore, nos auteurs, nos artistes, nos architectes, nos chercheurs, nos entrepreneurs, portent dans le monde entier cette singulière détermination. Cet héritage, ce patrimoine, cette création sans cesse renouvelée, disent ce que nous sommes, autant qu’ils nous rassemblent. Plus que jamais, nous avons le devoir de les faire vivre et de les transmettre. Pour retisser des liens qui se sont trop longtemps distendus entre nous et accueillir chacun dans notre maison commune, qui est la République. Pour affronter ensemble les épreuves qui nous assaillent et pour donner à tous les clés pour comprendre le monde d’aujourd’hui.

Les artistes, comme les savants, enrichissent notre regard sur le monde. Ils nous apprennent à mieux le lire et à en aimer la richesse et l’infinie diversité, en même temps qu’ils nous alertent sur ses fragilités. L’art aide aussi à lutter contre l’intolérance et le fanatisme: voilà pourquoi je défendrai inlassablement la liberté de création et la liberté d’expression. Ce destin commun est un rêve partagé. Il nous invite à investir dans l’intelligence, dans la culture, dans l’éducation, pour dessiner notre avenir ; à faire le pari de la jeunesse ; à prendre les risques sans lesquels il n’est pas de futur possible.

Le temps est venu de nous défaire de cette défiance de nous-mêmes, de cette méfiance de l’autre, que certains se complaisent à entretenir. Le temps est venu de retrouver l’audace de la confiance, de regarder l’avenir avec sérénité et de laisser enfin s’exprimer la force de nos talents et de notre génie. Je ferai de la culture et de l’éducation le premier des chantiers. Parce que la culture et l’éducation partagent un même dessein: donner à chacun la possibilité de s’accomplir. À chacun, permettre de construire son chemin. Peut-on accepter qu’un enfant de France ne maîtrise pas la langue commune? Cette assignation à résidence est une exclusion. Je ne m’y résoudrai jamais.

La culture n’est pas un domaine de l’action publique. Elle est un élan, une envie, et une ambition. Tel est le sens du projet que je vous propose de porter ensemble pour la France.



Emmanuel Macron