Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Réconcilier les mémoires

15 février 2017 - Emmanuel Macron s'est rendu en Algérie les 13 et 14 février.

En déplacement à Alger les 13 et 14 février, Emmanuel Macron a dessiné la future relation franco-algérienne qu’il entend entretenir dans le cadre de son projet international.

Retrouvez la vidéo de ses différentes rencontres avec les membres du gouvernement algérien :

Emmanuel Macron a ainsi rencontré les ministres des Affaires étrangères, de l’Éducation, des Cultes, et de l'Industrie. Il a également passé deux heures avec le Premier ministre Abdelmalek Sellal.

Le projet international du candidat s’articule autour :

1. D’une relation apaisée entre la France et l’Algérie

Ces dernières années ont été celles d’un apaisement entre les deux pays qui partagent une histoire déchirée. Emmanuel Macron souhaite dépasser un passé qui ne passe pas. Sa visite avait une forte portée symbolique. Sa génération n’a pas vécu la guerre d’Algérie mais elle fait partie de la mémoire collective dont il est important de prendre la mesure pour préparer l’avenir commun. Le lien avec l’Algérie est un lien vivant au travers des millions de familles qui partagent leur destin entre nos deux pays.

2. De la mise en place d’un partenariat franco-algérien

La France et l’Algérie sont confrontées aux mêmes défis sécuritaires, économiques et écologiques. Nous devons travailler ensemble autour de projets concrets pour leur apporter des solutions.

Trois secteurs seront prioritaires dans ce partenariat :

  • L’éducation et la formation
  • L’économie
  • La sécurité

3. D’une implication de la France sur le continent africain à travers cette relation

Emmanuel Macron croit au développement et à l’importance du continent africain au XXIème siècle. Il a déclaré :

« L’Afrique est le continent qui bousculera le XXIème siècle. J’en suis convaincu. La France y a sa place.

À travers le dialogue franco-algérien je souhaite structurer nos relations avec l’Afrique sur le plan diplomatique, militaire, économique. »

Emmanuel Macron, le 14 février 2017

C’est un discours tourné vers l’avenir qu’a porté Emmanuel Macron cette semaine de l’autre côté de la Méditerranée.