Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Reconstruire Ensemble : faisons du numérique une chance pour tous !

23 juin 2020 - Pendant la crise, le numérique s’est imposé comme un outil indispensable que ce soit pour l’activité économique, l’enseignement ou nos relations sociales. Nous devons nous en saisir et en faire un atout pour la France et l’Europe.

La crise sanitaire a transformé notre rapport au numérique : il est devenu un outil indispensable à la continuité de l’activité économique, de l’enseignement scolaire ou encore de nos relations sociales. Mais cette crise a aussi été un révélateur d’inégalités sociales pour les personnes mal équipées ou ne maîtrisant pas le numérique, et un accélérateur de fake news et contenus haineux. Notre rapport aux usages du numérique a aussi été fortement questionné lors des débats sur l'utilisation d'outils numériques, comme avec l’application StopCovid.

Aujourd'hui, selon un sondage commandé par France digitale, 75% des Français veulent continuer de bénéficier des usages numériques qu’ils ont développé durant le confinement. Nous devons donc repenser et pérenniser ces usages pour construire notre avenir autour du numérique.

Rendons le numérique accessible à tous ! Au-delà de la fracture territoriale, la crise a révélé de fortes inégalités sociales, y compris dans le rapport au télétravail : si 4 salariés sur 10 le pratiquent depuis mars, les inégalités d’accès en matière de matériel, de couverture, d’accompagnement par l’entreprise, sont grandes. Ayons donc pour objectif d’atteindre 100% des ménages équipés d’ici 2022. Interrogeons-nous sur la mise en place d’une Bourse aux outils numérique, sur le même modèle que l’opération “des ordis pour nous enfants” par exemple, ou encore sur la baisse de la TVA des matériels reconditionnés ou l’installation de tiers-lieux dans les bâtiments de la République (écoles, gares, mairie).


Donnez-nous vos idées, participez à notre grande consultation
Et découvrez notre page spéciale sur cette thématique

Développons une culture du numérique ! Tout au long de notre vie, nous aurons à utiliser les outils numériques. Nous devons repenser l’éducation et la formation au numérique. Cela pourrait par exemple passer par la mise en place d’auto-écoles du numérique dans les maisons France service ou encore par l’organisation d’une coupe de France de la cybersécurité pour éveiller des vocations numériques.

Accompagnons la transformation numérique des entreprises ! Le numérique est un enjeu pour l’avenir de nos entreprises. La crise sanitaire et économique que nous traversons montre qu'il peut être un véritable relai de croissance notamment pour nos PME/TPE. Interrogeons-nous sur la création d’un fonds de transformation numérique conditionné à la signature d’accords type sur le travail à distance. Nous pourrions également suivre cette transformation digitale via un numériscore.

Développons une souveraineté numérique européenne ! La crise a révélé notre dépendance à des outils étrangers dont les normes de sécurité nous échappent parfois : outils de visioconférence et de travail collaboratif, réseaux sociaux, application de traçage… Nous devons développer des solutions sécurisées et respectueuses de notre souveraineté avec par exemple la création d’un label “Hébergé en Europe” / “Sécurité numérique européenne” applicable aux produits d’entreprises qui hébergent les données en Europe.

Faisons du numérique un acteur de la démocratie ! Le numérique est souvent abordé comme un outil faisant peser des menaces sur notre démocratie. Pourtant, il peut aussi être une chance s’il est utilisé pour resserrer le lien de confiance entre les citoyens et l’État. Nous devons travailler à développer des outils participatifs et accessibles permettant à chacun d’exercer sa citoyenneté via le numérique, en garantissant la protection des droits et libertés fondamentales. Nous pourrions par exemple mettre en place un Code de bonnes pratiques pour une éthique de responsabilité sur internet pour instaurer une éthique du numérique.

  • Le programme "Reconstruire Ensemble" de La République En Marche
Le Mouvement mobilise l’ensemble de ses adhérents et cadres, pour un travail collectif jusqu'à la fin du mois de juin sur quatre grands défis fixés par le Délégué général : changer de modèle, construire de nouvelles solidarités, garantir notre souveraineté et restaurer la confiance pour consolider notre démocratie.

Ateliers de la reconstruction dans les comités locaux, consultation directe des adhérents sur chaque thématique, groupes de travail composés d'experts, conférences-débats hébdomadaires... L'ensemble du dispositif est à retrouver ici : https://en-marche.fr/apres-la-crise

Cette réflexion collective, menée sur l'ensemble du territoire, permettra à LaREM d'établir des propositions visant à construire la société dans laquelle nous voulons vivre demain.

A lire aussi :