Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Premiers résultats du bac : fin de l’attente !

6 juillet 2018 - Les élèves de Terminale peuvent enfin découvrir leurs résultats du bac, et amorcer leur entrée dans un enseignement supérieur réformé.

Les 750 000 candidats du baccalauréat 2018 ont découvert leurs résultats ce vendredi 6 juillet. Une vaste majorité d’entre eux sont déjà fixés sur leur parcours post-bac. Pour les 20% restants, des solutions sont mises en place pour proposer des options compatibles avec le projet de chacun.

« On entend souvent, à tort, qu’il manque des places dans l’enseignement supérieur. Or, il y a plus de places que de futurs étudiants. »
- Frédérique Vidal

Tout le monde aura une place après son bac

  • À ceux qui jouent sur les peurs des élèves et de leurs parents, en faisant miroiter la crainte de se retrouver laissé pour compte en septembre : non il ne manque pas de places dans l’enseignement supérieur ! En réalité, « ce qui pose problème, c’est de faire coïncider les places disponibles avec les souhaits des candidats » selon les mots de Frédérique Vidal.

  • La ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé cette semaine la création de 10.000 places supplémentaires dans l’enseignement supérieur pour septembre, en plus des 21.000 places que nous avons créées cette année en BTS et à l’université. C’est un investissement inédit pour garantir une place à tous !

  • Ces places supplémentaires ont été créées en prenant en compte la demande étudiante. Le point sera fait à la rentrée sur le nombre total de places.

Une réforme qui fonctionne

  • Notre engagement pris lors de la création de Parcoursup était de ne pas reproduire les erreurs du passé, en anticipant la démographie, et en développant l’offre dans les formations prisées des étudiants. C’est chose faite, avec plus de 80% des étudiants qui ont reçu au moins une proposition (90% pour dans la filière du bac général) pour 2018-2019.

  • Ce nouveau système d’orientation s’inscrit dans la réforme de l’enseignement supérieur et la réforme du bac. Nous allons en effet repenser l’examen final du lycée. A partir de juin 2021, celui-ci sera constitué de 4 épreuves obligatoires à l’examen final, le reste sera évalué en contrôle continu.

  • Les filières actuelles seront supprimées, pour laisser place à un tronc commun que les élèves pourront personnaliser, pour leur permettre de mieux s’orienter vers leur projet de poursuite d’études.



De manière générale c’est une vision globale de l’éducation, de l’orientation et de la formation tout au long de la vie que nous mettons en oeuvre pour que chacun puisse devenir le citoyen qu’il souhaite.