Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Retraites : le travail continue !

8 janvier 2020 - Pénibilité, emploi des seniors, fin de carrière progressive… Retour sur les précisions apportées et sur le calendrier du projet de loi pour une retraite plus juste, plus durable et plus solidaire !

Ce mardi 7 janvier avait lieu au Ministère du travail une réunion multilatérale avec les organisations syndicales et patronales avec pour principal objectif de cadrer et débuter le travail de fond sur les questions de pénibilité, d’emploi des seniors et de fin de carrière progressive.



Sur la pénibilité, il est nécessaire d’avancer sur trois sujets : la prévention, la reconversion et la réparation.

  • La prévention. Plus de 1,5 million de salariés ont un compte professionnel de prévention pouvant financer une formation, un temps partiel sans perte de salaire ou encore un départ anticipé à 60 ans. Il s’agit donc d’un enjeu primordial qui pourra aussi faire partie de la négociation sur la santé au travail qui s’ouvrira prochainement.
  • La reconversion. La possibilité d’avoir un vrai congé pour changer à mi-parcours vers une formation et des métiers moins difficile sera bientôt examinée.
  • La réparation. Il s’agit là d’examiner les conditions dans lesquelles il est possible de partir plus tôt à la retraite. L’objectif est de définir les axes d’amélioration des dispositifs existants.

Enfin, sur la gestion des fins de carrière, seulement 18 150 personnes ont bénéficié du dispositif de retraite progressive en 2018. La simplification prévue de ce dispositif doit permettre l’augmentation du recours à celui-ci.

La réunion a également été l’occasion de revenir sur l'idée formulée par Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, de mettre en place une conférence de financement. Le Premier ministre a proposé à l'ensemble des organisations syndicales et patronales de se retrouver vendredi 10 janvier à Matignon pour déterminer ensemble la méthode et le calendrier de cette conférence.

« C'est une bonne idée. […] C'est une idée qui nous permet d'envisager une discussion documentée, chiffrée, sereine je l'espère, sur les façons de faire revenir le système actuel vers l'équilibre et sur les façons d'être certain de pouvoir préserver l'équilibre dans le système futur. »
Edouard Philippe, le 7 janvier 2020

Comme s’y est engagé le Gouvernement, le projet de loi sera déposé et débattu au Conseil des ministres le 24 janvier prochain, puis transmis à l'Assemblée nationale avant son examen en séance publique qui commencera le 17 février. L'engagement pris par le Premier ministre d'un projet de loi adopté avant l'été par le Parlement sera tenu.

Mais avant ça, d’ici 15 jours, les grandes orientations pour améliorer l’emploi des seniors et la prise en compte de la pénibilité au travail seront présentées puis travaillées afin de les intégrer au projet de loi.