Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Revenu mensuel minimum, garantie jeunes… des aides renforcées pour les Français !

26 novembre 2020 - Saisonniers, extras de la restauration ou de l’événementiel, intérimaires, étudiants, jeunes diplômés… Nous devons prendre en compte la situation fragilisée de certains Français face à la crise et le Gouvernement s'y engage ! On fait le point.

Depuis le début de la crise, le Gouvernement a au cœur de ses préoccupations de ne pas laisser la précarité s’installer. C’est ce qui l’a conduit notamment à prolonger les droits des demandeurs d’emploi arrivant en fin de droits ou encore à verser une aide de solidarité de 150 euros à tous les bénéficiaires du RSA.

Aujourd’hui, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, a annoncé la mise en place d’une mesure exceptionnelle : un revenu mensuel minimum pour les travailleurs précaires.

Sont concernés les Français qui ont travaillé au moins 60% du temps au cours de l’année 2019 mais qui n’ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits. Cette garantie de ressources à hauteur de 900 euros par mois concerne 400 000 Français dont 70 000 jeunes.

Le renforcement de l’accompagnement des jeunes

Rappelons-le, les jeunes sont les premières victimes de la crise avec la hausse du risque de précarité. C’est pourquoi le Gouvernement renouvelle son action avec notamment la mise en place d’aides d’urgence auprès de 45 000 jeunes pour se loger et se nourrir.

C’est aussi l’objectif du plan “1 jeune, 1 solution” lancé en juillet qui prévoit un triplement des moyens à destination des jeunes. Et les premiers résultats sont bons : près d’1 million de jeunes ont été embauchés en CDI ou en CDD de plus de 3 mois depuis début août.

« Ce que nous voulons à travers le renforcement du plan jeunes, c’est accompagner plus de jeunes et les accompagner mieux. »
Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion

La ministre a ainsi annoncé un soutien financier sur mesure jusqu’à 500 euros par mois, mais également le doublement des bénéficiaires de la garantie jeunes (484€/mois). Au total, 200 000 jeunes seront concernés par cette garantie en 2021.

Ces aides financières mensuelles viennent compléter le dispositif d’accompagnement des jeunes dans leur parcours professionnel avec des programmes de formations ou encore des conseils et coaching par des professionnels.