Retrouvez cet article sur en-marche.fr

80 km/h : sauver des vies, sans perdre de temps

19 janvier 2018 - Le Gouvernement a annoncé l’abaissement de la limitation de vitesse sur certaines routes à 80km/h. Objectif : limiter les accidents mortels, en hausse, en France.

Une décision courageuse pour sauver des vies

Il y a plus de 70.000 blessés et 3.000 morts sur les routes de France chaque année, des chiffres graves repartis à la hausse entre 2014 à 2016. Dans 30% des cas environ, la vitesse est le facteur aggravant qui provoque l’accident.

Limiter la circulation à 80 km/h a deux effets directs :

  1. Réduire la distance d’arrêt d’urgence d’un véhicule en cas de danger devant lui ;
  2. Augmenter la visibilité pour que le conducteur puisse être plus vigilant au volant.

Comme l’a indiqué une étude du CEREMA (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) en 2017, cela pourrait sauver jusqu’à 400 vies chaque année.

Cette mesure pourrait réduire de plus de 10 % le nombre d’accidents mortels par an !

Cela confirme la pertinence de cette mesure de sécurité, proposée en 2013 par un rapport du comité des experts du Conseil national de la sécurité routière basé sur données recueillies sur plusieurs décennies.

« Chaque fois qu’un responsable politique a eu le courage de s’engager, les résultats ont été spectaculaires. [...] Si pour sauver des vies il faut être impopulaire, j’accepte de l’être.»
Edouard Philippe

Cette décision n’a pas d’autre vocation que de sauver des vies

Certains disent que l’État s’en sert pour « renflouer ses caisses ». C’est faux !

✅ Les recettes générées financeront un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales destinées à la prise en charge des accidentés de la route.

Une décision qui ne vous fera pas perdre de temps

La limitation à 80 km/h ne s’applique qu’aux « routes bi-directionnelles sans séparateurs ». Ce sont sur ces routes que 55 % des accidents mortels de la route ont eu lieu : la limitation prévue ne s’appliquera pas aux autoroutes bien sûr !

Sur les routes concernées par cette nouvelle limitation de vitesse, un trajet de 40 km ne serait ainsi “rallongé” que de 3 minutes.

Une décision pragmatique favorable à votre budget et à l’environnement

  • Les études ont montré que cette mesure représente une économie de carburant de 120 euros par an en moyenne pour les automobilistes.
  • Cette mesure induira aussi une réduction de 30 % des émissions de polluants par les automobilistes : c’est donc une contribution de tous les automobilistes aux objectifs dans la lutte contre le changement climatique !

Motivé par le pragmatisme, le Gouvernement ne manquera pas d’évaluer l’efficacité de cette mesure d’ici deux ans. Elle entrera en vigueur le 1er juillet 2018.

Et bonne nouvelle, ce n’est pas la seule bonne mesure du Gouvernement en matière de sécurité routière !

PARTAGEZ VOS IDEES POUR REDUIRE LA MORTALITE SUR LES ROUTES

Exprimez-vous !