Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Sécurité des centrales nucléaires

11 octobre 2017 - La protection des Français contre la menace terroriste est une préoccupation permanente de l’État.

« La France a les mécanismes les plus robustes et les plus performants au monde en matière de sécurité et de sûreté. »
Sébastien Lecornu, RTL, 10/10/2017

La protection des Français contre la menace terroriste est une préoccupation permanente de l’État. C’est pourquoi un dispositif spécifique de lutte contre le terrorisme dans le domaine des installations nucléaires est en place, et adapté en permanence en fonction de l’évolution de la menace.

Le Gouvernement souhaite rassurer les Français sur les mesures de sécurité prises autour des sites nucléaires civils ou militaires bien qu’il ne les détaille pas pour d’évidentes raisons de sécurité :


« La France a les mécanismes les plus robustes et les plus performants au monde en matière de sécurité, et de sûreté car comme vous le savez, la sécurité et la sûreté sont deux choses qui sont dissociées dans notre pays. Il y avait d’ailleurs une enquête en 2011 de l’Agence internationale pour l’énergie atomique, qui avait justement conclu dans le sens de ces performances, pour les installations françaises. Cette enquête sera d’ailleurs de nouveau menée en 2018. »
Sébastien Lecornu, RTL, 10/10/2017

Les opérateurs nucléaires sont tenus de mettre en œuvre les mesures nécessaires de protection de leurs installations et près de 150 inspections, programmées ou inopinées, sont menées chaque année par le ministère de la Transition écologique et solidaire pour contrôler le respect de la réglementation. De plus, des forces de police et de gendarmerie, notamment les services de contre-terrorisme (RAID et GIGN), collaborent étroitement avec les opérateurs nucléaires à la formation des unités d’intervention armées de ces opérateurs ainsi qu’en renfort en cas d’attaque.

Pour répondre au changement de la menace, un service à compétence nationale a également été créé en 2017 pour renforcer les procédures d’habilitation, de suivi et de contrôle des personnes accédant aux sites nucléaires.