Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Statut du conjoint du Chef de l’État : une exigence de transparence

9 août 2017 - Pas de rémunération, pas de réforme de la Constitution mais plus de transparence, et ça c'est nouveau !

C’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron : l'activité du conjoint du Chef de l'Etat s'effectuera dans la transparence. C’est chose faite, ce lundi 21 août, avec la publication de “La Charte de transparence relative au statut du conjoint du Chef de l'Etat” par l'Elysée.

Pour la première fois, les moyens mis à disposition pour mener des actions concrètes auprès des Français sont inscrits noir sur blanc.

Jusqu’à présent, aucun texte juridique ne codifiait le rôle du conjoint du président de la République. Par soucis de transparence démocratique, le président entend clarifier et rendre public la mission du conjoint du Chef de l'Etat et des moyens qui lui sont alloués.

Les principaux points de la Charte

  • Le rôle public et les missions du conjoint du président de la République
  • Rôle de représentation lors de sommets et réunions internationales : elle accompagne son conjoint et dispose d’un programme officiel qui lui est propre. Elle peut aussi prendre part à des actions nationales et internationales, mises en place avec d’autres conjoints de Chefs d’États.

  • Répond aux sollicitations des Français et des personnalités françaises et étrangères qui souhaitent la rencontrer : on compte une centaine de courriers reçus par jour, en plus de courriels et d’appels téléphoniques. Mme. Brigitte Macron répond à l’ensemble de ces sollicitations.

  • Supervise la tenue des manifestations et réceptions officielles au sein du Palais de l'Elysée

  • Soutient, par son parrainage ou sa présence, des manifestations à caractère caritatif, culturel ou social ou qui participent au rayonnement international de la France : notamment dans les domaines du handicap, de l’éducation, de la santé, de la culture, de la protection de l’enfance ou encore de l’égalité homme-femme.

  • Les moyens alloués au conjoint du président de la République
  • Aucune rémunération n’est allouée à l’épouse du conjoint du président ;

  • Elle ne dispose pas de frais de représentation ;

  • Elle ne dispose d’aucun budget propre ;

  • 2 conseillers du président sont mis à sa disposition : un conseiller spécial comme directeur de cabinet de Brigitte Macron et un conseiller qui exerce la fonction de chef de cabinet. Elle dispose également d’un secrétariat et le Groupement de sécurité de la présidence de la République assure sa sécurité ;

  • Les moyens financiers nécessaires à l’exercice de cette fonction figurent dans le budget de la présidence.

    • La communication
  • À la fin de chaque mois, un récapitulatif de l’agenda de Mme. Brigitte Macron sera rendu public ;

  • Elle effectuera régulièrement un bilan de ses actions.

Retrouvez l’intégralité de la Charte

Je lis