Retrouvez cet article sur en-marche.fr

La télémédecine : des soins où que l’on soit

23 janvier 2017 - Découvrez les images de la rencontre d'Emmanuel Macron avec les acteurs de santé et ses principales propositions sur la santé.

Alors qu’une vague de froid envahit la France, l’épidémie de grippe se répand et les services d’urgence ne désemplissent pas. Une solution pour apporter une première réponse rapide à chacun de ces patients : la télémédecine !

Démonstration de cet outil innovant par Jean-Jacques Bonnichon (coordinateur des projets de télémédecine) avec, dans le rôle du patient : Emmanuel Macron, lors d’une visite à la maison de santé pluri-professionnelle de Saint-Pourçain sur Sioule, dans l’Allier. Découvrez les images des rencontres avec les acteurs de santé et ses principales propositions sur la santé :

Dans l’Allier, Emmanuel Macron a été ausculté par un médecin depuis Nancy.

« Cette bataille (contre les déserts médicaux) passera aussi par le développement de la télémédecine, qui permet aujourd’hui de soigner à distance, de suivre un patient cardiaque par un objet connecté, d’envoyer des images, de soigner à distance tout en assurant de la qualité de soin. » Emmanuel Macron, à Nevers, le 6 janvier 2017

Cette pratique répond à trois objectifs principaux :

  • 1. Lutter contre les déserts médicaux en améliorant la couverture des territoires.

La télémédecine simplifie la vie des patients… et des soignants ! Jean-Jacques Bonnichon témoigne : « Les patients sont plutôt enthousiasmés car ils ont une réponse rapide à leurs maux. » De nombreux professionnels sont intéressés par le développement des outils de télémédecine. On pourra en trouver par exemple dans les pharmacies ou les maisons de santé.

  • 2. Affiner les diagnostics.

Pour les maladies comme les cancers, qui requièrent des protocoles de soin complexes, ce type de suivi complémentaire est essentiel, et plus efficace qu’une suite d’appels téléphoniques.

  • 3. Garantir une meilleure prise en charge des urgences.

Le support numérique permet aux médecins de caractériser l’urgence d’une situation. Grâce à la télémédecine, un patient qui le nécessite pourra être pris en charge prioritairement, et on évitera par ailleurs que d’importants moyens ne soient déployés pour acheminer un cas bénin jusqu’aux urgences.

Développer l’innovation dans le secteur de la santé répond donc aux problématiques quotidiennes des patients mais aussi à celles des soignants.

Puisqu’il est encore temps de vous souhaiter une bonne année et une bonne santé, nous souhaitons que se développe l’innovation partout sur le territoire afin que chacune et chacun ait accès à un de ses droits premiers : l’accès aux soins !

Sources