Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Russie : Emmanuel Macron construit une relation franche

27 mai 2018 - Emmanuel Macron s’est rendu en Russie pour une visite officielle les 25 et 26 mai, à l’occasion de laquelle il a pu renforcer la relation bilatérale franco-russe et participer au Forum économique de Saint-Pétersbourg.

Un an après avoir reçu le Président Vladimir Poutine à Versailles, Emmanuel Macron a réaffirmé sa volonté de relancer la relation bilatérale entre la France et la Russie et de rapprocher nos points de vue.

« Nous parlons à tous : c’est la marque de notre indépendance »
- Emmanuel Macron

De nombreux points de convergence sur les dossiers internationaux

Cette visite d’Etat a été l’occasion d’un « échange extrêmement direct, franc et fructueux » selon le président de la République, qui n’a pas évité les dossiers internationaux sensibles. Malgré les difficultés, ces sujets ont abouti à des points de convergence entre les deux dirigeants :

  • Alors que les Etats-Unis ont annoncé leur décision de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien (JCPOA), Emmanuel Macron a rappelé sa volonté de préserver l’accord de 2015, fondamental pour la sécurité du Moyen-Orient. Conjointement avec Vladimir Poutine, il a annoncé la nécessité d’oeuvrer à un nouvel accord pour compléter le JCPOA sur l’activité nucléaire après 2025.

  • Sur le conflit en Syrie, les deux présidents ont montré leur volonté commune d’arriver à une solution politique pour la reconstruction du pays, qui permette à tous les Syriens de choisir leur gouvernement. Emmanuel Macron et Vladimir Poutine insistent sur la nécessité d’agir sur le plan humanitaire et de prévenir toute résurgence de Daesh. Un point de désaccord persiste sur la question de l’utilisation des armes chimiques par le régime de Bachar Al-Assad. En revanche, le président français a rappelé la « volonté commune de mettre en œuvre un mécanisme d’enquête impartial et indépendant sur l’utilisation de ces armes ».

  • Nous avons tous intérêt à un « règlement pacifique de la crise au Donbass » dans le cadre du conflit ukrainien. A cet égard, Emmanuel Macron a annoncé que se tiendrait dans les prochaines semaines une réunion entre les ministres au format « Normandie » (échanges avec le président ukrainien et la chancelière allemande).

Enfin, Emmanuel Macron a évoqué sa volonté de « construire un cadre commun permettant de réguler le cyberespace ».



Emmanuel Macron défend les intérêts économiques et culturels français au Forum de Saint-Pétersbourg

Cette visite officielle a également permis d’approfondir les liens économiques et commerciaux entre la France et la Russie, avec la signature de plusieurs accords et partenariats, aussi bien économiques que culturels ou scientifiques.

La présence d’Emmanuel Macron au Forum économique international de Saint-Pétersbourg, dont il était l’invité d’honneur avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, signait la progression des échanges économiques franco-russes : des centaines d’entreprises françaises sont implantées en Russie et les échanges franco-russes ont augmenté de 25% depuis 2016.

En présence des dirigeants de grandes entreprises françaises Emmanuel Macron a également rappelé que les discussions économiques étaient liées aux enjeux géopolitiques, notamment la question de la Crimée. A ce sujet, Vladimir Poutine a précisé qu’il ne fermerait pas le transit par l’Ukraine du gaz russe.

Le Président a terminé sa visite officielle en allant à la rencontre de la société civile russe et a échangé avec des personnalités, intellectuels et acteurs culturels russes : il s’est entretenu avec la veuve de Soljenitsyne et Alexandre Tcherkassov, directeur de l’ONG Memorial avec qui il a évoqué la question des droits de l’homme en Russie.