Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Communiqué de presse - Annulation de l'élection de Jean-Pierre Bansard

3 août 2018 - La République En Marche plaide pour une réforme de la représentation consulaire

La République En Marche prend acte de la décision du Conseil constitutionnel en date du 27 juillet 2018 de rejeter le compte de campagne de M. Jean-Pierre BANSARD, sénateur des Français établis hors de France depuis septembre 2017, et la peine d’inéligibilité prise à l’encontre de ce dernier suite au recours courageux et déterminé du conseiller consulaire et ancien candidat à l’élection sénatoriale Olivier PITON. Cette décision annule l’élection de M. Jean-Pierre BANSARD et ouvre la voie à l’élection de M. Damien REGNARD, numéro 3 sur la liste sanctionnée.

Nous nous félicitons que le manquement aux règles de financement électoral ait été sanctionné. La lumière crue portée sur les pratiques électorales de la campagne sénatoriale de septembre 2017 appelle une réforme de la représentation consulaire. La taille du corps électoral de l’élection sénatoriale pour les Français de l’étranger doit être augmentée et les conseillers consulaires mieux accompagnés dans leurs mandats.

Nous travaillons au sein de La République En Marche à cette réforme et plus généralement à mieux servir les Français établis hors de France. Notre réseau de 27 000 adhérents, 16 référents et 9 parlementaires appuie avec force cette ambition de renouveler les pratiques politiques relatives à la représentation des Français de l’étranger. Le rendez-vous est pris pour 2020 et les prochaines élections consulaires.


L'équipe de La République En Marche !