Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Communiqué de presse : Comptes de campagne d’Emmanuel Macron

2 mai 2018 - La CNCCFP a validé les comptes de campagne d’Emmanuel Macron par une décision du 21 décembre 2017 à l'issue d'un processus d'étude exhaustive et long de plusieurs mois des documents justificatifs de la campagne.

La Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques (CNCCFP) a validé les comptes de campagne d’Emmanuel Macron par une décision du 21 décembre 2017 à l'issue d'un processus d'étude exhaustive et long de plusieurs mois des documents justificatifs de la campagne.

Par cette décision, la CNCCFP a acté le respect de la réglementation extrêmement stricte encadrant le financement de toutes campagnes électorales :

✅ Plafonnement des dons à 4 600 euros par an et par personne pour l'organisation de campagne et à 7500 euros par an et par personne pour le mouvement politique ;
✅ Plafonnement des dépenses afin que tous les candidats soient à égalité ;
✅ Interdiction faite aux entreprises de contribuer de quelque manière que ce soit ;
✅ Tenue des comptes de campagne selon des règles d'une rigueur absolue, puis déposés dans leur intégralité auprès d'une autorité indépendante (CNCCFP).

La tenue des comptes de campagne d’Emmanuel Macron a été parmi les plus rigoureuse de tous les candidats à l’élection présidentielle de 2017. La CNCCFP a réformé 119 539 euros, soit seulement 0,72% des dépenses (contre 435 000 euros pour Jean-Luc Mélenchon ou 874 000 euros pour Marine Le Pen, par exemple).

Tous les documents justificatifs de la campagne sont par ailleurs conservés à la CNCCFP et peuvent être consultés à loisir par tous ceux qui le souhaitent, sur simple demande écrite. La campagne d'Emmanuel Macron a de surcroît été victime d'un piratage informatique, qui a conduit à mettre sur la place publique l'intégralité des documents de l'ordinateur du trésorier de la campagne, y compris des documents qui n'étaient même pas demandés par la CNCFFP. La campagne d'Emmanuel Macron est donc « factuellement la plus transparente » de toutes les campagnes menées en 2017. L'analyse de ces milliers d'emails par de nombreux observateurs a par ailleurs pu montrer le souci d'honnêteté et de légalité des équipes d'En Marche.

La République En Marche, qui avait mis sur pied une équipe d'une dizaine de personnes à temps plein pendant plusieurs mois pour établir les comptes de campagne dans le respect des demandes de la CNCCFP, souhaite aujourd'hui consacrer ses ressources à la construction d'un mouvement politique toujours plus citoyen, libre, implanté et renouvelé. Et non pour (re)faire le travail déjà fourni, ou bien celui de la CNCCFP. Nous invitons donc toutes celles et ceux qui ont des questions sur nos comptes de campagne à se tourner vers la CNCCFP.


L'équipe de La République En Marche !