Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Communiqué de presse - « Droits de succession »

17 septembre 2018 - Réaction de La République En Marche et de Christophe Castaner.

Vendredi 14 septembre à l’occasion de la conférence de presse de rentrée politique de La République En Marche, Christophe Castaner, Délégué général, a présenté la feuille de route et les grands enjeux du mouvement pour l’année à venir. Il a rappelé les quatre grandes missions qui lui incombent : accompagner et soutenir l'exécutif, inventer des nouvelles formes d’engagement, préparer les échéances électorales et développer le corpus idéologique. C’est dans ce contexte qu’il a émis plusieurs propositions dont l’ouverture de chantiers de réflexion avec les 400 000 adhérents, notamment celui des droits de succession.

Lors de ses échanges avec les journalistes à l’issue de sa prise de parole, il a précisé : « Je pense qu’il faut ouvrir ce débat-là. C’est avec les marcheurs que l'on va discuter et on fera des propositions. On va discuter, et, je vous le dis, ces propositions seront reprises, ou pas. Le charme de la proposition c’est de ne jamais être sûr de réussir. »

Le président de la République a fait savoir qu’il n’entendait pas poursuivre cette réflexion sur les droits de succession. Le mouvement en prend acte.

« À la tête de LaREM je continuerai à faire vivre le débat et porter les idées qui pourront se traduire ou non dans la réalisation de l’exécutif. C’est l’essence-même de ce mouvement que de proposer. »- Christophe Castaner


L’équipe de La République En Marche