Retrouvez cet article sur en-marche.fr

Communiqué de presse - Procédure du Parlement européen contre la Hongrie

12 septembre 2018 - La République En Marche salue une décision historique pour défendre nos valeurs communes.

Procédure du Parlement européen contre la Hongrie :
La République En Marche salue une décision historique pour défendre nos valeurs communes

Le gouvernement hongrois déploie une politique nationaliste au détriment de l’indépendance de la justice, de la liberté d’expression, du droit des minorités ou de la situation des migrants et des réfugiés, qui est à la fois une négation de l’identité européenne mais constitue aussi une impasse pour l’avenir du peuple hongrois.

« La République En Marche avait enjoint le Parlement européen à faire le choix de la fermeté pour ne pas se renier face aux provocations de Viktor Orban (voir la tribune de Christophe Castaner : Face à la Hongrie de Viktor Orban : lutter ou se renier). Nous nous réjouissons de voir que les députés européens ont entendu notre appel, et ont fait le choix de l’exigence dans la défense de nos valeurs fondamentales. Ce sursaut démocratique a vu néanmoins le Parti Populaire Européen (PPE) se déchirer, incapable d’adopter une position claire dans un débat pourtant essentiel, y compris de la part de députés français Les Républicains.

Pour lutter contre le repli sur soi, le déni de l’histoire et des faits, et le rejet de nos valeurs les plus fondamentales prônés par les nationalistes européens comme Viktor Orban, notre mouvement proposera un nouveau projet qui rassemblera les progressistes européens pour refonder une Europe souveraine, unie et démocratique, agissant pour l’avenir de nos concitoyens. »

Christophe Castaner,
Délégué général de La République En Marche


L’équipe de La République En Marche